Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Emissions de gaz à effet de serre : objectif raté pour la France en 2016

lundi 22 janvier 2018 à 21:36 Par Magali Fichter, France Bleu

Le ministère de la Transition écologique a publié ce lundi un bilan provisoire des émissions de gaz à effet de serre en France en 2016. Nous avons émis 463 millions de tonnes de gaz, soit 3,6% de plus que ce qui était prévu.

La France a émis 463 millions de tonnes de gaz à effet de serre (en équivalent CO2) en 2016
La France a émis 463 millions de tonnes de gaz à effet de serre (en équivalent CO2) en 2016 © Maxppp -

Des résultats qui "appellent à une réaction", selon le ministère de la Transition écologique. La France a émis 463 millions de tonnes de gaz à effet de serre (en équivalent CO2) en 2016 : c'est 3,6% de plus que ce qui était prévu, selon un bilan provisoire publié ce lundi alors que l'objectif de 2015 avait été atteint "sans marge".

Le ratage peut s'expliquer par le faible prix des produits pétroliers "qui incite à la consommation", et le fait que certaines centrales nucléaires sont en panne, d'où le recours accru au charbon et au gaz, toujours selon le ministère, même si, il faut le noter, les émissions ont baissé de 15,3% depuis 1990.

Le bâtiment, les transports, l'agricultures : les secteurs hors des clous

Mais les secteurs pointés du doigt sont le bâtiment, les transports et l'agriculture, les trois secteurs les plus polluants en matière de gaz à effet de serre. Chaque année, la Stratégie nationale bas carbone fixe un "budget carbone " à respecter pour atteindre une baisse de 27% des émissions de gaz à effet de serre en 2028 par rapport à 2013, et -75% d'ici 2050.  Or, le secteur du bâtiment a dérapé de 11% par rapport à son "budget carbone" - les familles ont plus utilisé les énergies carbonées pour le chauffage. Le secteur des transports a dépassé son budget de 6%, et l'agriculture de 3%. 

En revanche, le secteur de l'industrie est conforme aux attentes, et ceux de l'énergie et des déchets ont des émissions de gaz inférieures à ce qui était prévu.