Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

En Catalogne, le bétonnage de la Costa Brava va pouvoir reprendre

jeudi 28 mars 2019 à 19:03 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon

Le gouvernement catalan a décidé de lever son moratoire sur les nouvelles constructions dans plusieurs secteurs protégés de la Costa Brava, notamment dans la ville de Cadaqués. Les écologistes sont très en colère.

Les promoteurs vont pouvoir reprendre leurs projets à Cadaquès
Les promoteurs vont pouvoir reprendre leurs projets à Cadaquès © Radio France - Sébastien Berriot

Pyrénées-Orientales, France

En Catalogne, les écologistes repartent au combat sur la Costa Brava. Au mois de janvier dernier, pour éviter une nouvelle vague de bétonnage du littoral, le gouvernement catalan avait décrété un moratoire sur les nouveaux projets immobiliers à moins de 500 mètres du littoral. Mais ce sont finalement les promoteurs qui viennent de reprendre le dessus. Le moratoire est levé sur plusieurs secteurs, y compris dans des communes qui normalement font l'objet de plans de protection.

À Cadaquès, Port de la Selva et Tossa de Mar, le moratoire est levé

La levée du moratoire concerne d'abord la commune de Cadaquès. C'est l'un des joyaux de la Costa Brava, petit village de pêcheur où résidait Salvador Dali au milieu du parc naturel du cap de Creus. C'est normalement un site protégé, mais les promoteurs ont apparemment su convaincre la commission de l'urbanisme de la province de Gérone qui dépend du gouvernement catalan. Le moratoire sur les constructions est levé, notamment dans la vieille ville de Cadaquès où les promoteurs vont pouvoir reprendre leurs projets immobiliers. Même chose à quelques kilomètres plus au nord , au sein du village  de Port de la Selva connu pour son cachet avec ses maisons blanches. Là aussi les pelleteuses vont pouvoir entrer en action. Le moratoire est aussi levé dans deux autres communes Tossa de Mar et Palamos. 

La levée du moratoire concerne aussi le petit village de pêcheurs de Port de la Selva - Radio France
La levée du moratoire concerne aussi le petit village de pêcheurs de Port de la Selva © Radio France - Sébastien Berriot

Les écologistes veulent contre-attaquer

La décision de la commission de l'urbanisme est jugée incompréhensible par la plateforme écologiste Sos Costa Brava. Le moratoire avait été mis en place pour ne pas répéter les erreurs du passé et le bétonnage qui a complètement défiguré d'autres parties du littoral catalan. L'association ne comprend pas ce revirement. Elle va faire appel à la justice pour annuler les projet immobiliers . Sos Costa Brava demande également à la Généralité de Catalogne de créer un organisme pour acheter des terres sur le littoral, afin d'empêcher de nouvelles  constructions.