Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

En Corse la vigilance est de mise face au moustique tigre

-
Par , , France Bleu RCFM

Le moustique tigre qui peut être vecteur de nombreuses maladies comme la dengue est présent dans 96% des communes de Corse. Si les autorités ne se disent pas inquiètes pour le moment, ces dernières surveillent toutefois attentivement son évolution.

Moustique tigre
Moustique tigre © Maxppp - Maxppp

Corse, France

Le moustique tigre continue sa progression en France et touche désormais cinquante et un départements selon le dernier bilan de Santé Publique France. Depuis 2006, la Corse fait partie des territoires colonisés par ce moustique qui compte parmi les cinq espèces vectrices de maladies. L'année dernière quarante-six cas de maladies (dengue, zika et chykungunya) ont été signalés, pour seulement un en 2019. Si les autorités ne se disent pas spécialement inquiètes pour le notamment, un service de veille est notamment assurée par la Collectivité de Corse "De manière systématique, il y a des opérations en milieu naturel. En milieu urbain on ne peut pas entrer dans toutes les maisons. Lorsqu'on nous appelle, bien évidemment on rentre et souvent on s'aperçoit que ce sont les personnes elles-mêmes qui élèvent leurs propres moustiques. C'est sûrement un défaut de communication, c'est pour ça qu'en milieu urbain, il est très important de rabâcher." précise Jean Alfonsi, le chef du service de lutte anti-vectorielle à la CDC.

Attention accrue sur les voyageurs 

La Corse compte quarante espèces de moustiques, dont seulement cinq peuvent transmettre des maladies. Pour sa part l'ARS (Agence Régionale de Santé) ne se dit pas inquiète, mais toutefois vigilante, particulièrement parce que les maladies peuvent être importées par des gens de retour d'un voyage à l'étranger comme le précise Josselin Vincent, le chef du service santé et environnement à l'ARS de Corse "Cela devient un problème à partir du moment où des personnes voyagent dans des zones comme l'Asie ou l'Afrique où ces maladies sévissent, et reviennent avec le virus. Si ces personnes se font piquer par un moustique tigre, au bout de quelques jours ce dernier est lui même contaminé et peut alors transmettre la maladie en piquant d'autres personnes.

Josselin Vincent, le chef du service santé et environnement à l'ARS de Corse