Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

En Drôme-Ardèche, les grèves lycéennes pour le climat se préparent

jeudi 14 mars 2019 à 13:36 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Drôme Ardèche

Plusieurs lycéens de Drôme et d'Ardèche se joindront vendredi 15 mars aux des manifestations pour protester contre l'action des pouvoirs publics à propos du climat. Nous avons suivi les préparatifs à Valence et à Die.

Des lycéennes de Die en pleine préparation de pancartes avant les actions de vendredi
Des lycéennes de Die en pleine préparation de pancartes avant les actions de vendredi - Aline Yvain

Valence, France

À Die elle sont un peu moins d'une dizaine à préparar des pancartes. À Valence ils sont 11, réunis dans une salle pour prévoir la manifestation de vendredi. "On aura au moins 500 jeunes, ce sera pour beaucoup leur première manif', il faut des gens pour encadrer", prévient Jeanne-Eloïse. Évidemment ils n'ont jamais organisé de tel événement, c'est une première, mais pour le climat ils ont décidé de se lever. "Est-ce que c'est à nous de donner la leçon aux adultes ? Quand les adultes ne font pas leur travail, oui", résume Matteo, l'un des initiateurs.

C'est dans une salle de l'étage à l'Atelier Libre de Valence que les jeunes ont pu préparer, sur plusieurs semaines, la grève scolaire pour le climat. - Radio France
C'est dans une salle de l'étage à l'Atelier Libre de Valence que les jeunes ont pu préparer, sur plusieurs semaines, la grève scolaire pour le climat. © Radio France - Alexandre Berthaud

Un contraste saisissant entre une maturité de discours et une quasi-naïveté des moyens. "Quelqu'un a une trousse de secours ? Moi j'ai du désinfectant", "on stocke où nos 50 pancartes ? On peut chez moi mais ma mère va me tuer", voilà ce qu'on peut entendre à cette dernière réunion de préparation. Une manière de détendre l'atmosphère sans doute, quelques heures avant un défilé de plusieurs centaines de lycéens dont ils seront responsables. Pour eux le jeu en vaut largement la chandelle, "on a souvent l'image des jeunes qui surconsomment, qui s'en foutent", explique Jeanne, "mais _on fait ça pour montrer aux pouvoirs publics qu'il est temps d'agir_, il faut commencer dès maintenant, il faut que les politiques se rendent compte que c'est important pour la population".  

Les organisateurs ont fabriqué des pancartes, créé des comptes sur les réseaux sociaux, fait imprimer des tracts... - Radio France
Les organisateurs ont fabriqué des pancartes, créé des comptes sur les réseaux sociaux, fait imprimer des tracts... © Radio France - Alexandre Berthaud

À Valence, la manifestation partira du Kiosque Peynet à 13h30, au moins 500 participants sont attendus, certains devraient même venir de Crest et du lycée du Triboulet à Romans-sur-Isère. Le matin plusieurs rassemblements auront déjà lieu : au lycée-collège du Diois à Die dès 8h30, à Pierrelatte à partir de 9 heures devant le lycée Gustave Jaume, à Aubenas à 9 heures également.

À Die les pancartes sont prêtes à être brandies par les lycéens vendredi. - Aucun(e)
À Die les pancartes sont prêtes à être brandies par les lycéens vendredi. - Aline Yvain

Concrètement, lors de la manifestation à Valence, les organisateurs vont recueillir des idées sur des cahiers de doléance, qu'ils présenteront aux élus et aux pouvoirs publics après synthèse. Ils revendiquent notamment pus de cantines bio et la gratuité des transports en commun.