Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

En Franche-Comté, la douceur de l'hiver déboussole la nature

mardi 22 décembre 2015 à 6:00 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Belfort-Montbéliard

Depuis ce lundi 21 décembre, c'est l'hiver ! Mais le froid et la neige ont pris du retard. En Franche-Comté, les températures sont parfois dix degrés au dessus des normales de saison. Dans les parcs et jardins de la région, cette douceur exceptionnelle a de nombreuses conséquences.

Certains bourgeons sont de sortie avec trois mois d'avance
Certains bourgeons sont de sortie avec trois mois d'avance © Radio France - Lucas Valdenaire

Belfort, France

Le calendrier est formel : c'est l'hiver ! Mais à regarder dehors, on en est encore loin. La neige et le froid sont les deux grands absents de ce mois de décembre. Normalement, à cette période de l'année, les gelées matinales se succèdent et les températures maximales dépassent rarement les 4 ou 5 degrés. Mais cette année, c'est exceptionnel. Le mercure approche parfois les 15 degrés. C'est dix degrés de plus que les normales de saison.

Des bourgeons avec trois mois d'avance

Cette douceur exceptionnelle a plusieurs conséquences dans les parcs et les jardins de notre région. Les plantes ne savent plus où donner de la tête et les bourgeons sont déjà de sortie. Certains avec trois mois d'avance !

 Par exemple à Belfort, Claude, jardinier municipal, le constate tous les jours :

J'ai un petit jardin, j'ai encore des betteraves rouges, des carottes et des choux, non ce n'est pas normal ! Cela va trop vite pour nous

Pour Claude le jardinier, "ça va trop vite pour nous!"

Pour Claude, un hiver qui tarde à venir, ce n'est jamais une bonne nouvelle :

On a eu un été torride, on a manqué d'eau. Et là, on n'a pas de neige, pas de froid. Pour les maladies, les insectes, on va être gâté ! Pour le jardinier amateur, ça va être dur dur !

"Certaines jonquilles commencent à pousser"

Son collègue André, agent de maîtrise, taille les arbustes dans le petit parc derrière l'école Saint-Exupéry : 

C'est pas normal, il fait beaucoup trop doux ! La végétation n'a pas le temps de se reposer. Certaines jonquilles commencent à pousser dans nos massifs ! 

Selon lui, ce début d'hiver exceptionnel est même dangereux pour la suite : 

Il y a des plantes qui poussent maintenant et s'il y a un coup de froid, les herbacées vont griller avec le froid ! Au printemps, les pousses seront toutes jaunes

André : "c'est pas normal!"

"Une période hivernale tout à fait favorable"

Difficile à accepter pour une ville comme Belfort qui compte 3.300 m² de massifs fleuris et surtout quatre fleurs depuis 2013 : récompense délivrée par le Conseil national des villes et villages fleuris. Mais pour Vincent Schumacher, directeur du service des espaces verts à la mairie de Belfort, il n'y a pas de quoi s'inquiéter : 

Nous sommes dans une période hivernale tout à fait favorable en termes de maintenance et de nettoyage. Les massifs sont prêts et les bulbes sont en place

En revanche, il faudra être très attentif dans les prochaines semaines : si les gelées n'arrivent toujours pas au mois de février, les plantes ne recevront pas le signal, celui qui leur permet de renaître au printemps.