Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

EN IMAGES : à Rouen, au moins 1.300 citoyens mobilisés pour le climat

samedi 16 mars 2019 à 15:38 Par Laura Lavenne, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Ce samedi 16 mars 2019, plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées pour le climat, à Rouen, au Havre et à Dieppe. Selon les forces de l'ordre, 1.300 personnes se sont réunies à Rouen, 200 à Dieppe et 150 au Havre.

Un globe et un drapeau blanc pour appeler à sauver le climat. Dans les rues de Rouen, ce samedi 16 mars, des centaines de citoyens ont délivré leurs messages, leur soutien, en faveur du climat.
Un globe et un drapeau blanc pour appeler à sauver le climat. Dans les rues de Rouen, ce samedi 16 mars, des centaines de citoyens ont délivré leurs messages, leur soutien, en faveur du climat. © Radio France - Laura Lavenne

Rouen, France

Des rues noires de monde pour le climat à Rouen. La mobilisation de ce samedi 16 mars 2019 a réuni au moins 1.300 personnes selon les forces de l'ordre. Deux fois plus, selon les associations présentes sur place. Cette marche, appelée aussi "la marche du siècle", était organisée partout en France à l'appel de 140 organisations dont Greenpeace, Attac et la Fondation Nicolas Hulot. À Dieppe, la mobilisation a réuni 200 personnes. Au Havre, environ 150. 

À Rouen, le cortège est parti de l’église Saint-Sever sur la rive gauche aux alentours de 10h30. Les participants ont défilé, dans une ambiance festive, jusqu'au parvis de l'Hôtel de ville. 

Des familles, des retraités, des jeunes, tous tenaient à être présents pour dénoncer "l'inaction" contre le changement climatique. "Il n'est pas trop tard", estime Marie qui fait partie de l'association Zéro Déchet Rouen. Dans sa main, elle tient un globe surplombé d'un drapeau blanc. Dessus, on peut lire en anglais : "Help" (à l'aide en français). "La planète nous donne beaucoup mais c'est à nous de lui rendre, d'en prendre soin, et plus on sera à faire des gestes au quotidien, plus ça bougera". Marie a rejoint le cortège ce samedi pour alerter le gouvernement et les industriels. "Il faut qu'ils écoutent ce qu'on a à leur dire, qu'ils agissent maintenant. Mais on ne veut pas être contre eux, il faut qu'ils soient avec nous." 

Bernard, de l'association coalition climat Rouen et membre de l'organisation CCFD Terre-solidaire, appelle quant à lui à plus de justice climatique. Il se réjouit de voir qu'autant de jeunes ont rejoint le mouvement et la cause écologique. "Ça commence à rentrer dans les moeurs, poursuit-il, c'est une bonne chose, c'est en changeant les mentalités des plus jeunes qu'on fera changer les choses. Il est urgent d'agir", conclu Bernard.

Plusieurs dizaines de gilets jaunes sont venus gonfler les rangs de la manifestation pour le climat. C'est le cas de Sonia, retraitée et mobilisée depuis le début de la contestation. "C'est important de faire converger nos revendications". En novembre, quand elle a commencé à manifester avec son gilet jaune, il s'agissait pour Sonia de défendre le pouvoir d'achat mais, depuis, elle a développé sa conscience climatique. "Il faut qu'on soit solidaire des causes qui comptent et celle du climat compte plus que tout autre sujet. Il s'agit de nos vies à tous."