Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Inondations, coulées de boue, toits en feu : les orages ont causé des dégâts dans plusieurs départements

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les violents orages qui ont touché de nombreux départements français depuis lundi ont fait de nombreux dégâts matériels. Ils ont aussi provoqué des coulées de boue, des inondations et des incendies. La vigilance est levée partout ce mardi matin.

La foudre est tombée sur le paratonnerre de la Tour Eiffel, à Paris, lundi soir.
La foudre est tombée sur le paratonnerre de la Tour Eiffel, à Paris, lundi soir. © Maxppp - Yann Foreix /Le Parisien

Les violents orages qui ont touché de nombreuses régions lundi soir, et dans la nuit de lundi à mardi, ont causé de nombreux dégâts matériels, mais aussi des inondations ou des coulées de boue. La vigilance orange a été levée à 6 h ce mardi matin par Météo France,  pour les cinq derniers départements concernés. Plus aucun département n'est en vigilance orange. 

Epinal demande l'état de catastrophe naturelle 

Dans les Vosges, la ville d'Epinal va demander la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, après avoir subi d'importantes chutes de grêles et observé d'importants cumuls de pluie. L'eau est parfois montée jusqu'à la moitié des pneus des véhicules. Les serres de la ville ont explosé sous l'impact de la grêle, plusieurs locaux ont été inondés et le toit de la piscine municipale a été endommagé, mais il n'y a eu ni évacuation ni victime.

Deux mois de pluie en deux heures dans le Calvados 

De gros orages ont également secoué le Calvados lundi soir, notamment la commune de Saint-Pierre-en Auge. Il y est tombé 71 mm de pluie en deux heures. C'est deux fois plus que la moyenne de tout un mois de mai.

En Haute-Vienne, la petite commune de Saint-Mathieu a également vu tomber entre 50 et 70 millimètres de pluie en seulement une heure, soit l'équivalent d'un mois de précipitation dans ce secteur.

Des coulées de boue en Normandie et dans la Somme

Dans le sud du département de la Manche, la commune de Marcilly a été traversée par un important torrent de boue. Un couple a dû être relogé. La mairie était en discussion avec la préfecture pour que l'incident soit classé en catastrophe naturelle. Dans l'Orne, une coulée de boue a été observée sur la route départementale entre Alençon et Essay, et 200 foyers ont été privés d'électricité sur le secteur de Vimoutiers. Dans l'Eure, les intempéries ont provoqué des inondations de cave, mais aussi quelques toitures arrachées.

Dans la Somme, 61 communes ont été touchées par ces fortes pluies depuis la nuit de dimanche à lundi, avec des sous-sols inondés et surtout des coulées de boue importantes observées près d'Amiens et dans l'est du département.

Inondations et toitures en feu dans le Nord 

Dans le Nord, où les orages ont été plus violents, les pompiers ont fait une centaine de sortie pour des inondations dans des habitations ou sur la voie publique, ainsi que pour des fuites d'eau dans des maisons ou appartements. La foudre a également provoqué des incendies sur trois toitures. Il est tombé l’équivalent de 15 à 20 jours de précipitations en quelques heures sur le Valenciennois.

La foudre sur une maison de l'Oise 

Dans l'Oise, la foudre est tombée sur une habitation à Solente, occasionnant un départ de feu maîtrisé par les pompiers.

La foudre sur la Tour Eiffel 

Lundi soir, la foudre est tombée sur la Tour Eiffel à Paris, ce qui occasionne toujours des images impressionnantes.

Près de Rennes, 900 personnes évacuées après l'effondrement du plafond d'un collège 

À Pacé, près de Rennes, un violent orage a provoqué l'effondrement des faux plafond dans 25 salles de classe du collège Saint-Gabriel. Plus de 900 élèves et du personnel, enseignants et agents, ont été mis en sécurité. Quatre enfants choqués ont été victimes de crise d'angoisse. Ils ont pu rentrer chez eux. Une adulte a également fait une chute en glissant sur l'eau.

Choix de la station

France Bleu