Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

EN IMAGES - Une nouvelle déchèterie en remplace une autre en zone sud de Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

La déchèterie rue Léonard Samie en zone sud à Limoges va fermer. Elle est remplacée dès le mardi 14 mai par une nouvelle déchèterie avenue Kennedy. Un site plus grand et plus sûr, que ce soit pour le public ou les agents de Limoges Métropole. Reportage photo.

La nouvelle déchèterie de la zone sud de Limoges ouvre ses portes mardi avenue Kennedy
La nouvelle déchèterie de la zone sud de Limoges ouvre ses portes mardi avenue Kennedy © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

A Limoges, une déchèterie en chasse une autre. A partir du mardi 14 mai, plus la peine d'aller rue Léonard Samie pour jeter vos déchets verts et autres encombrants. Il faudra vous rendre avenue du président Kennedy où vient d'être inaugurée une déchèterie dernier cri. L'idée étant de pouvoir faire face à la demande, tout en utilisant un outil plus moderne et adapté. Le site de la rue Leonard Samie accueillait 20% des 400 mille passages par an dans les déchèteries de l'agglomération. Elle était devenue trop petite et impossible à agrandir car à proximité d'une zone humide. 

Nouvelles filières de recyclage et une ressourcerie

La déchèterie avenue Kennedy est bien plus grande, 4 mille 400 mètres carrés contre 700 sur l'ancien site.  Une déchèterie moderne où il n'y plus de fosses à conteneurs. Les usagers feront leurs dépôts à même le sol dans des "alvéoles" dédiés. Question de fluidité et de sécurité. Autre innovation : les usagers utiliseront un circuit circulaire, sans jamais croiser les agents qui se chargeront de transférer les déchets au sol dans les bennes. 

Un investissement d'1 million 800 mille euros

Quand à la taille du site, elle permet aussi d'élargir la liste des matériaux que l'on peut y déposer, comme les stylos, les CD ou encore les bouchons de liège. Il y a aussi une ressourcerie pour déposer, dans un endroit précis (voir photo ci-dessous), tous les objets dont vous ne voulez plus mais qui peuvent avoir une nouvelle vie. Un investissement d'1 million 800 mille euros entièrement à la charge de la communauté urbaine. Ce site a une capacité évaluée à 120 mille passages par an.

L'un des espaces de dépôt au sol dit "à plat", avec dans cette déchetterie, deux flux pour le gravier  - Radio France
L'un des espaces de dépôt au sol dit "à plat", avec dans cette déchetterie, deux flux pour le gravier © Radio France - Jérôme Ostermann
Ici, le local où pourront être déposés les matériaux comme la peinture, l'huile ou les aérosols  - Radio France
Ici, le local où pourront être déposés les matériaux comme la peinture, l'huile ou les aérosols © Radio France - Jérôme Ostermann
Dans une autre pièce du bâtiment se trouve la ressourcerie et les bornes pour déposer les piles  - Radio France
Dans une autre pièce du bâtiment se trouve la ressourcerie et les bornes pour déposer les piles © Radio France - Jérôme Ostermann