Climat – Environnement

En Mayenne, le projet de recherches de mines n'est pas enterré

Par Germain Treille, France Bleu Mayenne mardi 14 novembre 2017 à 17:00

L'association Pays de Loiron Environnement invite les habitants à remplir des "bons de refus"
L'association Pays de Loiron Environnement invite les habitants à remplir des "bons de refus" © Radio France

C'est une multinationale australienne qui souhaite forer dans l'Est du département pour y trouver éventuellement de l'or, de l'argent, du plomb, du zinc. On pensait ce projet abandonné mais il n'en est rien.

Plus aucune nouvelle de la multinationale depuis des mois, rien, beaucoup ont alors cru que c'était fini. Les mines, le permis connu sous le nom de "Olivet" aux oubliettes ! Mais le ministère de l'Economie a récemment fait savoir, par courrier, qu'il se déciderait assez vite sur la viabilité du dossier précise Jean-Yves Rossignol, le président de l'association Pays de Loiron Environnement, un collectif qui se bat contre ces éventuelles prospections : "le projet n'est pas abandonné tant qu'il n'y a pas de refus formel. Nous sommes toujours sous le coup d'une réponse favorable. On n'en entendait plus parler et certains se sont dit 'c'est fini' mais non ! Et on craint que la décision de l'Etat soit favorable à la société SGZ".

Menaces sur les ressources hydriques du territoire

Des forages, pour cette association, ce sont des nuisances sonores, des tranchées sur des kilomètres et des kilomètres, et une sérieuse menace sur les ressources d'eau potable. Cet habitant de Bourgneuf-la-Forêt craint le pire : "je me sers de l'eau de mon puits pour boire, cuisiner, me laver et si jamais il y avait des forages il y aurait alors des risques énormes de voir les nappes polluées sans que je sois mis au courant".

Le permis de recherches concerne 25 communes mayennaises

Pour bloquer l'exploration, Pays de Loiron Environnement fait remplir aux habitants des "bons de refus", un document qui permet de s'opposer à l'entrée de la multinationale sur des terrains privés : "On développe une campagne de 'bons de refus" car c''est le seul moyen pour ne pas voir la société pénétrer chez vous. Il faut vraiment affirmer son refus. Ces documents ont une valeur juridique". Pour l'instant, 150 propriétaires ont signé les précieux documents, l'association se charge ensuite de les envoyer aux mairies et à la Préfecture.

Le permis d'exploration dit "Permis Olivet concerne 25 communes du département : Vautorte, Montenay, Placé, La Bigottière, Chailland, St-Hilaire-du-Maine, St-Germain-le-Guillaume, Le Bourgneuf-la-Forêt, La Baconnière, Andouillé, Launay-Villiers, St-Pierre-la-Cour, Port-Brillet, St-Ouen-des-Toits, St-Germain-le-Fouilloux, Olivet, La Gravelle, Le Genest-St-Isle, Changé, La Brûlatte, St-Cyr-le-Gravelais, Loiron-Ruillé, St-Berthevin, Montjean et Ahuillé.