Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Le pouvoir d'achat : un enjeu électoral 2017

En service civique, ils aident les locataires de l'agglomération grenobloise à réduire leur facture de gaz

vendredi 31 mars 2017 à 7:29 Par Lionel Cariou, France Bleu Isère

Depuis le début de l'année et jusqu'à cet été, 14 jeunes en service civique font le tour des foyers à Fontaine, Saint-Martin-d'Hères et Echirolles pour les encourager à faire des économies d'énergie. Le projet, baptisé Civigaz, est soutenu par GRDF et la Métropole grenobloise.

Sept des quatorze jeunes volontaires engagés dans le projet Civigaz
Sept des quatorze jeunes volontaires engagés dans le projet Civigaz © Radio France -

Grenoble, France

Dans l'agglomération grenobloise, 90.000 foyers se chauffents au gaz. L'objectif de l'epérimentation Civigaz est d'en sensibiliser 6.000. Pour y parvenir, l'ALEC, l'Agence locale de l'énergie et du climat, fait appel depuis le début de l'année à 14 jeunes volontaires, âgés de 17 à 24 ans. Ces garçons et ces filles en service civique font donc le tour des logements dans trois communes de l'agglomération : Saint-Martin-d'Hères, Echirolles et Fontaine.

On leur parle de sécurité gaz, explique Chloé, 18 ans. Et ensuite on a une partie éco-gestes pour les aider à réduire leur consommatio d'énergie. Par exemple : couvrir les casseroles (ça éconmise entre 20 et 30% d'énergie), baisser la température d'un degré (ça permet d'économiser 7% d'énergie)...

On peut ajouter : réduire le temps passé sous la douche, éteindre les appareils en veille pendant la nuit, etc. Autant de "petits gestes" qui peuvent payer, comme le souligne Mehdi :

Sur une courte durée, ça ne rapporte pas grand chose, mais sur une année ça peut rapporter entre 100 et 200 euros.

Une opération "gagnant-gagnant"

Ces quartoze jeunes ambassadeurs de l'énergie ont entre 17 et 24 ans. Certains sont diplômés, d'autres pas, ou pas encore. En contre-partie de leur engagement, ils reçoivent une indemnité, mais surtout, ils sont accompagnés par l'ALEC, l'Agence locale de l'énergie et du climat.

On les accompagne sur leur projet d'avenir : on leur trouve des stages d'immersion, on les mets en contact avec des professionnels, on les accompagne sur le volet citoyenneté, on les emmènes au musée... C'est vraiment une logique "gagnant-gagnant" - Mélissa Da Costa, coordinatrice du projet Civigaz pour l'ALEC

EN SAVOIR PLUS : le site officiel du service civique

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.