Climat – Environnement DOSSIER : Le Journal de la mer

Energy Observer, le premier bateau autonome en énergie se prépare pour son tour du monde

Par Mikaël Roparz et France Bleu Armorique, France Bleu Armorique et France Bleu jeudi 1 septembre 2016 à 17:56

Le navire Energy Observer
Le navire Energy Observer - Energy Observer

Il devrait être le tout premier navire propulsé à l'hydrogène et aux énergies renouvelables au monde. Energy Observer est actuellement en chantier à Saint-Malo. Ce grand catamaran est un véritable laboratoire flottant valorisant les énergies propres.

Le bateau de plus de 30 m de long et de 12,80 m de large, était depuis un peu plus d'un an dans un hangar du pôle naval Jacques-Cartier à Saint-Malo. Mardi soir, il a déménagé pour un grand chapiteau un peu plus loin dans la Cité corsaire, afin de terminer sa construction.

C’est une équipe de plus de 30 personnes, composée d’architectes, designers et ingénieurs répartis entre Saint-Malo, Paris, Grenoble et Chambéry, qui travaille depuis 2015 sur le reconditionnement de ce catamaran, anciennement recordman autour du monde sur le Trophée Jules Verne. Il ne reste désormais plus qu’à implanter ses équipements énergétiques.

Energy Observer sera le tout premier navire autonome en énergie sans émission de gaz à effet de serre. L'idée est de mettre en avant des solutions innovantes pour protéger les océans et l'environnement. Le bateau comportera des panneaux photovoltaïques, des éoliennes, deux moteurs électriques réversibles, le tout permettant de produire et de stocker de l’hydrogène à bord. Selon son parrain, Nicolas Hulot, "Energy Observer est plus qu’un bateau, c’est un démonstrateur et un capteur de solutions".

Un tour du monde pendant six ans 

Energy Observer sera mis à l’eau l’hiver prochain, pour une phase de tests en mer avant le grand départ de Saint-Malo au printemps pour une première escale événementielle à Paris où le bateau sera officiellement baptisé. Ensuite, le bateau partira pour un tour du monde pendant six ans. Au programme, 101 escales à travers la Méditerranée, l’Europe du Nord, en passant par les Amériques, l’Asie et l’Océanie. L’équipage sera mené par Victorien Erussard, coureur au large et officier de marine marchande, et Jérôme Delafosse, explorateur et réalisateur de documentaires pour Canal+.

Jérôme Delafosse et Victorien Erussard expliquent en images en quoi consiste cette aventure :

Jérôme Delafosse et Victorien Erussard devant Energy Observer / Pierrick Contin - Aucun(e)
Jérôme Delafosse et Victorien Erussard devant Energy Observer / Pierrick Contin - Pierrick Contin