Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

«On entend beaucoup les opposants, mais il y a aussi des gens favorables à l'éolien » pour Sébastien Jamme d'Enerfip

-
Par , France Bleu Picardie

Cette plateforme de financement participatif, spécialisée dans les énergies renouvelables et la transition énergétique, a ouvert une campagne qui propose aux habitants des secteurs concernés d’investir dans un des volets du futur parc éolien au large de Mers-les-Bains et du Tréport.

Un champ d'éoliennes en mer.
Un champ d'éoliennes en mer. © Radio France -

Mers-les-Bains, France

Et si vous investissiez dans le futur parc éolien Dieppe-Le Tréport dont la mise en service est prévue en 2023 ? C’est ce que propose le site de financement participatif Enerfip. Il a ouvert une campagne qui propose à des citoyens de prêter de l’argent au consortium piloté par Engie pour financer une deuxième campagne de mesure du vent. 

Une réunion d'information est organisée ce vendredi 17 mai 2019 entre 10h et 18h30 au premier étage de l’office de Tourisme d’Abbeville. Sébastien Jamme, l'un des co-fondateurs du site de financement participatif Enerfip était l’invité de France Bleu Picardie à 8h10.

"Permettre aux citoyens d'investir dans les énergies renouvelables"

Sebastien Jamme est revenu sur les raisons de cette campagne de financement : "L'objet n'est pas de financer la construction du parc, ce consortium n'a pas besoin de fonds : il a déjà budgétisé les frais de développement liée à ce projet. Le but est de permettre à des citoyens qui habituellement ne peuvent pas financer ce type de projet d'investir dans les énergies renouvelables. Pour les particuliers l'intérêt est double : investir concrètement dans un projet de territoire et bénéficier des taux plus attractifs que sur les autres produits d'épargne." 

L'investissement minimal est de 10 euros le maximal de 2000 euros à un taux d'intérêts qui sera compris entre 5 et 6,5%. Un seul investissement est possible par personne mais une personnes majeure peut participer au nom de ses enfants.

Ce projet éolien au large de Mers-les-Bains et du Tréport est contesté par de nombreux habitants, élus et  pêcheurs qui redoutent une pollution visuelle et de graves conséquences pour la zone de pêche. Mais pour Sébastien Jamme, cette campagne est aussi l'occasion de donner de la visibilité à d'autres voix : «On entend beaucoup les opposants mais il y a aussi de gens favorables à ce projet éolien ».

L’interview de Sébastien Jamme est à réécouter ici.