Climat – Environnement DOSSIER : Le gaz de schiste en France

PHOTOS | Entre 6.000 et 15.000 opposants au gaz de schiste rassemblés dans le Gard

Par Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu dimanche 28 février 2016 à 16:18

Les opposants manifestent depuis 14 heures à Barjac dans le Gard.
Les opposants manifestent depuis 14 heures à Barjac dans le Gard. © Radio France - Germain Treille

C'est le rassemblement anti-gaz de schiste le plus important depuis cinq ans. A Barjac, dans le Gard, des milliers de personnes, dont beaucoup de Drômois et d'Ardéchois, sont venues dimanche dire non à cette énergie fossile.

Une manifestation monstre pour dire non au gaz de schiste. Ce dimanche 28 février, à Barjac, dans le Gard, les collectifs d'opposants au gaz de schiste ont organisé une marche contre toute recherche et toute exploitation d'hydrocarbures non conventionnels, comme le gaz de schiste. 15.000 personnes ont participé à ce rendez-vous festif et familial selon les organisateurs, il y en avait 6.000 selon la police.

Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac - Radio France
Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac © Radio France

Pour les collectifs et les habitants de la région, cette mobilisation est une réussite.

Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac - Radio France
Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac © Radio France

"No Gazaran", c'était le cri de ralliement des manifestants qui, pour certains, ont fait des dizaines de kilomètres, en voiture ou en car,  pour rejoindre la petite commune gardoise.

Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac - Aucun(e)
Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac

Il y avait beaucoup de Drômois et d'Ardéchois en colère mais déterminés à sauvegarder leur territoire.

Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac - Radio France
Dans la manif anti-gaz de schiste à Barjac © Radio France

Cette grande mobilisation a été décidée le mois dernier. Le 28 janvier, la décision du tribunal administratif de Cergy Pontoise avait fait l'effet d'une bombe chez les militants anti-gaz de schiste. La justice revenait sur l'annulation du permis de Montélimar, un permis de Total pour chercher et exploiter du gaz de schiste sur une zone de cinq départements : la Drôme, l'Ardèche, le Gard, le Vaucluse et l'Hérault. Ce permis n'est plus valide, mais les opposants restent mobilisés.

Lire aussi → notre dossier "Le gaz de schiste en France"