Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Envols migratoires au-dessus de Pont-de-Roide

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

C'est la période, si vous levez un peu le nez en l'air, vous verrez des pigeons ramiers, des buses, des grues, des cigognes et même le célèbre milan royal. Pont-de-Roide est un des trois plus grands sites d'observation d'oiseaux migrateurs de France.

Le nez en l'air et les jumelles vissées sur le nez, les bénévoles répertorient chaque oiseau qui passe.
Le nez en l'air et les jumelles vissées sur le nez, les bénévoles répertorient chaque oiseau qui passe. © Radio France - Faustine Mauerhan

Pour compter les oiseaux migrateurs, les bénévoles de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) en Franche-Comté ont sûrement trouvé le "spot" idéal. C'est au Fort des Roches à Pont-de-Roide. De là-haut, ils ont la ville à leurs pieds, 80 kilomètres d'Est en Ouest, le Ballon d'Alsace droit devant. Derrière leurs jumelles, ils scrutent le ciel.

D'un simple coup d'oeil, les bénévoles comptent une centaine de pigeons ramiers dans ce nuage.
D'un simple coup d'oeil, les bénévoles comptent une centaine de pigeons ramiers dans ce nuage. © Radio France - Faustine Mauerhan

Pigeons ramiers, buses, cigognes noires, grues . Beaucoup d'espèces différentes passent dans le ciel rudipontain. Ce qui fait d'ailleurs du site d'observation, l'un des trois plus importants de France.

Oiseaux migration grand site

Et cet emplacement idéal permet à la LPO Franche-Comté de fournir des données très précieuses aux associations de protection européennes. "Grâce au comptage des oiseaux migrateurs, chaque année, on peut suivre l'évolution des espèces , explique Georges Lignier, administrateur de la LPO Franche-Comté. Si d'une année à l'autre, on se rend compte que le nombre d'oiseau a fortement chuté, c'est très inquiétant. A l'inverse, s'il augmente, c'est que l'espèce s'est reproduite."

Oiseaux migration BOB

Le site de Pont de Roide est aussi l'un des rares observatoires à voir passer le milan royal . Un rapace qui niche dans le Nord de l'Europe et qui descend vers la Méditerranée tous les hivers. Il attire chaque année des dizaines de touristes jusqu'ici.

Le Milan Royal attire des passionnés venus de loin.
Le Milan Royal attire des passionnés venus de loin. - Gabygaiffe

Certains passionnées viennent même de Hollande et campent au Fort des Roches plusieurs nuits pour l'aperçevoir dans leurs jumelles.


Des bénévoles indispensables.

Pour compter les oiseaux sur toute la période de migration, la LPO a besoin de bénévoles. Ils sont une centaine en Franche-Comté, mais seulement vingt se relayent régulièrement au belvédère pour assurer des tours de garde tous les jours. A chaque fois, ils doivent noter minutieusement le nombre d'oiseaux, l'espèce, le genre, mais aussi l'heure et la date de passage.

De temps en temps, les bénévoles baissent les yeux, mais seulement pour remplir leur grille de comptage.
De temps en temps, les bénévoles baissent les yeux, mais seulement pour remplir leur grille de comptage. © Radio France - Faustine Mauerhan

Ce samedi 5 et dimanche 6, ce sont les journées européennes de la migration. Les bénévoles de Pont-de-Roide accueillent le public de 8h à 18h. Ils prêtent jumelles et télescopes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess