Climat – Environnement

Épisode de pollution de l'air en Nord-Isère et sur le bassin lyonnais

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère mercredi 30 novembre 2016 à 17:01 Mis à jour le jeudi 1 décembre 2016 à 19:54

Lyon et la cathédrale Saint-Jean sous le brouillard et la pollution en 2013.
Lyon et la cathédrale Saint-Jean sous le brouillard et la pollution en 2013. © Maxppp - .

En raison d'un épisode de pollution aux particules fines dans le Nord Isère et sur le bassin lyonnais, la préfecture émet, pour l'instant, quelques recommandations, mais pas encore de liste d'interdictions. L'alerte, activée pour mercredi après-midi et jeudi, a été reconduite pour ce vendredi.

Ce mercredi après-midi, la préfecture du Rhône a activé le niveau "information et recommandation" en raison d'un épisode de pollution aux particules fines en Nord-Isère et sur le bassin lyonnais. Ce phénomène s'explique notamment par des conditions anticycloniques favorables et une baisse des température. Air Rhône Alpes prévoyait dès mercredi une dégradation de la situation pour ce jeudi. Ainsi, l'alerte est prolongée pour ce vendredi 2 décembre. L’activation du niveau "information et recommandation" n'implique pas encore l'instauration de différentes mesures d''interdiction, mais elle invite à adopter toute une série de comportements, de gestes.

Liste des recommandations

- Pour les personnes vulnérables ou sensibles :

  • Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 17h-20h)
  • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.
  • En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

- Pour le reste de la population :

  • Il n’est pas nécessaire de modifier les activités habituelles.
  • Cependant, il est préférable de ne pas utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes.
  • Penser à maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder 19°C).
  • Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants type vélo, transports en commun, co-voiturage, etc..
  • Sur la route, abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90km/h.
  • Interdiction de brûler des déchets verts.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet d'Air Rhône-Alpes

  - Visactu
© Visactu -

Partager sur :