Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

A Équeurdreville les ados volontaires travaillent pour la ville pendant leurs vacances

mardi 11 août 2015 à 17:37 Par Nausicaa Ferro, France Bleu Cotentin

Cet été à Équeurdreville, 36 jeunes participent aux "chantiers jeunes" : ils réalisent de petits travaux pour la ville en échange de chéquiers-cadeaux.

A Équeurdreville les ados volontaires travaillent pour la ville pendant leurs vacances
A Équeurdreville les ados volontaires travaillent pour la ville pendant leurs vacances © Radio France - Radio France - Nausicaa Ferro

Depuis plus de dix ans, la mairie d'Équeurdreville-Hainneville  propose aux adolescents des "chantiers jeunes " en période de vacances scolaires. Refaire des peintures, ramasser les ordures, quelques jours durant, des groupes de six à douze jeunes encadrés par les animateurs de la ville travaillent et à la fin du chantier ils ont droit à un chéquier-loisirs. Cette semaine, le chantier consiste à ramasser les ordures dans la ville.

"Je fais quelque chose de mes vacances" - Francis, 14 ans

Parmi les douze participants, Francis a 14 ans, il est  habitué des activités du service jeunesse : "comme ça je fais quelque chose de mes vacances et j'aide aussi les gens, je fais un geste écocitoyen ". 

Les jeunes travaillent de 10h à 16h, avec une pause le midi, où ils mangent tous ensemble, à sa façon, le chantier offre un petit aperçu du monde du travail. Il y a aussi l'attrait pour les chèques-cadeaux, que les jeunes gagneront à la fin du chantier, mais Sarah l'animatrice insiste "les jeunes ne sont pas là que pour ça ". 

Ces chantiers rencontrent un véritable succès, chaque année, une soixantaine de jeunes y participent.