Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Est-ce légal de ne pas venir travailler à cause de la neige ou du verglas ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Ces jours-ci, la neige ou le verglas risquent de compliquer la circulation dans plusieurs départements. Dans certains territoires, les autorités recommandent aux automobilistes de ne pas prendre leur voiture. Dans ces conditions, est-il légal de rester chez soi au lieu d'aller travailler ?

Il peut être très dangereux de prendre sa voiture en cas de fortes chutes de neige.
Il peut être très dangereux de prendre sa voiture en cas de fortes chutes de neige. © Maxppp - Laurent THEVENOT

Alors que de nombreux départements sont en vigilance orange à la neige et au verglas, dans certaines régions les autorités recommandent de ne pas utiliser la voiture si ce n'est pas indispensable. Les transports urbains sont aussi suspendus en raison des chutes de neige par endroits. Faut-il tout de même, légalement, se rendre au travail ? 

Oui, c'est légal de ne pas se rendre au travail à cause de la neige...

Le Code du travail stipule bien qu'en cas d'intempéries importantes, un retard ou une absence au travail est légale. Mais il précise qu'il faut prévenir son employeur (de préférence par écrit, avec un mail), voire lui fournir des preuves de sa bonne foi. Avec une photo, par exemple. 

... mais le salarié peut perdre sa journée de salaire

En revanche, l'employeur a le droit de retenir de votre salaire cette journée non travaillée, et de la décompter de vos tickets restaurant, sauf si la convention collective de l'entreprise dit le contraire. Pour ne pas perdre sa journée, le salarié peut proposer de télé-travailler, ou encore mettre en avant le "droit de retrait" prévu dans le Code du travail dans les cas où se rendre au travail présente un "danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess