Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Estuaire de la Gironde : les opposants à l'extraction de granulats gèlent le projet

samedi 16 janvier 2016 à 11:00 Par Romain Asselin, France Bleu La Rochelle

Retournement de situation, vendredi à Marennes. Le conseil de gestion du Parc Naturel Marin a donné un avis défavorable à l'installation d'une concession minière dans l'Estuaire de la Gironde. Avis qui se substitue à la décision du Ministre de l'Economie, chargé de l'instruction du dossier.

Le projet d'extraction de granulats est envisagé à un kilomètre de Bonne Anse
Le projet d'extraction de granulats est envisagé à un kilomètre de Bonne Anse - Mairie Les Mathes-La Palmyre

Le projet de concession minière dans l'Estuaire de la Gironde est désormais au point mort. Les opposants - élus et associations de protection de l'environnement du Pays royannais - viennent de marquer un point précieux, et sans doute décisif, dans leur bras de fer avec les porteurs de projet.

Le projet ne verra pas le jour !'' - Philippe Plisson, Président du Parc Naturel Marin 

Rien ne semblait pouvoir arrêter les deux sociétés, "Granulats Ouest" et "Dragages Transports et Travaux Maritimes" qui prévoient d'extraire des granulats marins, l'équivalent de 13 millions de m3 en l'espace 30 ans, juste en face de la commune touristique des Mathes-la Palmyre, au banc du Matelier. Le Ministère de l'Economie, chargé de l'instruction du dossier, s'apprêtait à donner son feu vert.

Une procédure juridique exceptionnelle 

Mais, coup de théâtre, un vote du conseil de gestion du Parc Naturel Marin de l'Estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis a complètement changé la donné ce vendredi matin

"C'est une journée historique !"