Climat – Environnement

Et si vous donniez votre nom à la prochaine tempête ?

Par Mikaël Roparz, France Bleu mardi 11 février 2014 à 17:17

La tempête Dirk
La tempête Dirk © MaxPPP

Dirk, Petra, Qumaira, Ruth, Ulla...Les tempêtes qui frappent l'Atlantique ont toutes un nom. Cela permet de faciliter leur identification. Mais on peut aussi acheter le nom d'une tempête. Cela vous coûtera 199 euros.

En Europe, l’Institut météorologique de Berlin donne un prénom depuis 1954 aux tempêtes et aux anticyclones. Le but est de faciliter leur identification dans les messages d’alerte, la communication entre les scientifiques et avec le public. On mémorise mieux les noms que les chiffres et les termes techniques.

Mais depuis 2002, l'Institut de météorologie allemand vous permet de proposer les noms des futures tempêtes. L'opération s'appelle "Adopt a vortex" ("Adoptez un tourbillon"). Cela a un prix : 299 euros pour un anticyclone et 199 euros pour une dépression. C'est comme cela que sont apparus les tempêtes Xynthia, Christian et Dirk.

Donner un nom aux tempêtes  - Aucun(e)
Donner un nom aux tempêtes
Cette année, les dépressions ont des noms féminins et les anticyclones des noms masculins (et inversement en 2015).Tous les prénoms ne sont pas acceptés. C'est le cas de ceux qui sont fantaisistes comme Cruella ou Dark Vador.

Cet argent versé pour proposer des prénoms aux tempêtes permet aussi de financer les recherches des étudiants de l'Institut de météorologie de l'université libre de Berlin.