Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

État de catastrophe naturelle : comment déclarer à son assurance ?

-
Par , France Bleu

La grêle et les orages ont fait de gros dégâts ce week-end. Les départements de la Drôme et de l'Isère sont les plus touchés. L'état de catastrophe naturelle devrait être publié très rapidement. France Bleu fait le point sur les démarches à suivre.

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, assure que l'état de catastrophe naturelle sera décrété après les intempéries.
Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, assure que l'état de catastrophe naturelle sera décrété après les intempéries. © Maxppp - Jérémie Fulleringer

Après les orages de grêle, les démarches auprès des assurances commencent pour les sinistrés. Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, est venu constater les dégâts ce dimanche matin dans la Drôme. Il a assuré que l'état de catastrophe naturelle serait reconnu "dans les deux jours qui viennent".

Qu'est-ce que l'état de catastrophe naturelle ?

Pour que l'état de "catastrophe naturelle" soit mis en place, il faut déjà qu'un événement rare se produise : inondations, coulées de boue, sécheresse, tremblements de terre, glissements et affaissements de terrain. Une fois que l’arrêté est pris, la quasi-totalité des contrats (habitations, professionnels, véhicules) sont couverts. Une exception tout de même, les voitures assurées au tiers ne sont pas couvertes. Cela concernerait 35 % des véhicules.

Quels sont les dommages et frais pris en charge?

Pour les agriculteurs, l'assurance va prendre en charge les hangars, les étables, le matériel, les animaux dans les bâtiments et les récoltes ramassées. En revanche, les récoltes non ramassées, les cultures, et le bétail en extérieur ne sont pas pris en charge. Ces derniers points dépendent du régime des calamités agricoles qui devrait être décrété dans les prochains jours.  

Quelles sont les démarches à effectuer ? 

Dès la parution de l'arrêté, vous avez dix jours pour déclarer le sinistre. Concrètement cela veut dire prendre des photos, retrouver les factures pour se constituer un dossier et estimer les pertes. Attention à ne rien nettoyer avant d'avoir accumuler ces preuves. Ensuite la déclaration de sinistre peut se faire par tous les moyens (courrier, internet, téléphone). Attention, une franchise reste toujours à la charge de l'assuré, 380 euros qui seront déduits de votre remboursement. Après tout cela, votre assureur dispose de trois mois maximum pour vous dédommager.