Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Etupes : la mairie impuissante face à un projet de lotissement qui va sacrifier 2,5 hectares de forêt

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

La mairie d'Etupes (Doubs) ne peut rien pour empêcher la construction d'un lotissement de 24 maisons, en lieue et place d'un bout de forêt de 2,5 hectares. Les habitants sont remontés. Une pétition circule sur le net. Le maire a organisé une réunion publique pour constater l'impasse.

Forte affluence à la réunion publique sur ce projet de lotissement dans la forêt d'Etupes
Forte affluence à la réunion publique sur ce projet de lotissement dans la forêt d'Etupes © Radio France - Christophe Beck

Étupes, France

À Etupes, comme ailleurs, le plan local d'urbanisme est souverain. Lorsqu'un terrain, fût-il une forêt remarquable, est situé en zone constructible, rien ne peut empêcher un promoteur de contracter avec les propriétaires privés, s'il respecte les règles d'urbanisme. À Etupes, les habitants sont remontés contre ce projet d'un lotissement de 24 maisons qui va grignoter 2,5 hectares d'une forêt en friche. Etupes dispose d'un patrimoine forestier de 350 hectares.

Pourquoi sacrifier un repère de biodiversité remarquable

"Construire dans une forêt est une première à Etupes. Et c'est absurde, car il y a suffisamment d'autres endroits pour bâtir, sans sacrifier cette friche forestière qui est un repère de biodiversité remarquable" explique Isabelle Plaisance, conseillère municipale d'Etupes et riveraine de ce bout de forêt en sursis. C'est elle qui a lancé la pétition sur change.org

Le maire d'Etupes, Philippe Claudel, a convié les habitants, opposés au projet ou non, à une réunion publique pour présenter la problématique. "Un promoteur privé qui contracte avec des propriétaires privés pour un projet immobilier qui respecte les règles d'urbanisme. La mairie ne peut rien faire pour l'empêcher", explique Philippe Claudel.  

Débat nourri à la réunion publique de ce lundi soir à Etupes

Dans la salle, les questions fusent. Et l'intérêt écologique de ce bois de 2,5 hectares ? "Il n'y pas de trace de plante rare ou d'espèce protégée", expliquent les experts écologistes présents. La mairie ne pourrait-elle pas préempter ? "Il faudrait un projet. Et au prix fort d'un terrain constructible, c'est hors de nos moyens", répond Philippe Claudel, le maire. Et pourquoi ne pas changer ce Plan Local d'Urbanisme (qui date de 2006) ? "C'est une procédure longue et coûteuse. Etupes l'envisage, mais après une étude de l'agence d'urbansime", ajoute Philippe Claudel. Ce sera trop tard pour ce projet. 

Peu d'arguments pour freiner ce projet... si ce n'est la question de l'eau

Seul argument qui pourrait éventuellement faire mouche, mais sous réserve. La question de l'eau. Cette forêt se trouve dans une cuvette. "Cet écoulement des eaux est le seul argument qui pourrait peut-être freiner ce projet", selon Dominique Delphino, militant écologiste et élu de la commune voisine de Brognard.  

Philippe Claudel, le maire d'Etupes et la première adjointe Marianne Cavazzoni - Radio France
Philippe Claudel, le maire d'Etupes et la première adjointe Marianne Cavazzoni © Radio France - Christophe Beck