Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Face à la chaleur la ville d'Olivet prend des nouvelles tous les jours de ses personnes âgées isolées

vendredi 27 juillet 2018 à 10:26 Par Anne Oger, France Bleu Orléans et France Bleu

Depuis mercredi, les agents du Centre Communal d'Action Sociale d'Olivet sont mobilisés pour appeler chaque jour les personnes âgées isolées inscrites sur le registre de la commune dans le cadre de son plan canicule. Objectif : prendre des nouvelles et savoir si elles résistent aux fortes chaleurs.

Qautre agents du CCAS d'Olivet sont mobilisés sur le plan canicule de la ville
Qautre agents du CCAS d'Olivet sont mobilisés sur le plan canicule de la ville © Radio France - Anne Oger

Olivet, France

Depuis la canicule de 2003, qui avait fait près de 20 000 morts en France, chaque commune doit tenir un registre, tenu à jour, des personnes vulnérables sur son territoire

A Olivet, ce registre contient une trentaine de personnes, qui se sont inscrites au cours de l'année. "Par rapport aux débuts de la mesure, où le nombre d'inscrits était très important, nous avons revu les critères d'inscription sur ce registre. Il s'agit vraiment de personnes très isolées, qui n'ont pas leur famille dans le Loiret, qui n'ont pas forcément d'aide à domicile ou de système de portage des repas à domicile. Des personnes qui vraiment ne voient pas grand-monde" précise Rolande Boubault, l'adjointe au maire d'Olivet en charge des solidarités.

Avoir eu des nouvelles de tout le monde à la fin de la journée

Une trentaine de personnes âgées isolées, recensées donc sur la commune d'Olivet, qui depuis mercredi reçoivent chaque jour un appel des agents du Centre Communal d'Action Sociale. "Nous sommes quatre au CCAS en ce moment, nous nous sommes répartis les appels" explique Noémie Brillard, la responsable du CCAS d'Olivet. "Et notre impératif c'est d'avoir pu parler avec chacun des inscrits, à la fin de la journée, pour savoir s'ils vont bien, s'ils résistent à la chaleur. Nous savons quand les appeler, plutôt en fin de matinée, quand ils commencent à préparer le repas"

On les appelle plutôt en fin de matinée, parce qu'ils sortent souvent le matin, quand il fait encore frais

"Pour le moment, tout le monde va bien" confie Noémie Brillard dans un sourire. "Ils connaissent bien maintenant les bonnes attitudes à adopter, _boire beaucoup, tenir la maison au frais_, et puis ils savent qu'ils peuvent nous contacter en cas de problème. En revanche ils doivent penser à nous prévenir, s'ils s'absentent, pour éviter que l'on ne s'inquiète si on n'arrive pas à les joindre !"

Des pièces rafraîchies répertoriées en cas de besoin

La ville d'Olivet n'a en fait pas attendu que le plan d'alerte canicule soit déclenché dans le Loiret, il ne l'est pas car les températures doivent redescendre dès ce week-end, avant de remonter ensuite dans le courant de la semaine prochaine. "Notre procédure prévoit qu'au-delà de deux jours à plus de 32 degrés, nous déclenchons ce dispositif d'appels aux personnes inscrites sur le registre, ensuite il y a d'autres niveaux, si les fortes chaleurs s'installent. Nous pouvons mettre à leur disposition des pièces rafraîchies, et la police municipale peut-être mobilisée pour aller les cherche, en cas de besoin" explique Rolande Boubault. 

Le numéro du CCAS d'Olivet : 02.38.69.83.12