Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Fausse pollution maritime et vrai exercice Orsec Polmar-Terre au Cap d'Agde

jeudi 28 septembre 2017 à 6:23 Par Gaëlle Schüller, France Bleu Hérault

Ce lundi, une simulation de pollution maritime a permis de tester l'efficacité du plan ORSEC élaboré en cas d'accident. Un exercice d'autant plus important que 25% du trafic mondial transite par la Méditerranée et que 30% des bateaux transportent du pétrole.

Les boudins sont arrimés de chaque côté du point d'ancrage.
Les boudins sont arrimés de chaque côté du point d'ancrage. © Radio France - Gaëlle Schüller.

Cap d'Agde, Agde, France

Le scénario consistait à intervenir pour protéger le port de plaisance et la plage Richelieu du Cap d'Agde à la suite d'une collision entre deux navires et le déversement de plusieurs centaines de m3 de fioul lourd. Le plan Orsec-Polmar-Terre est activé lorsque la pollution atteint le littoral.

Première opération : gonfler les boudins à terre puis les amener sur la zone la plus adéquate pour éviter que le fioul ne se déverse dans le port ou sur la plage. Le travail demande plus de trois heures mais les secours sont prévenus suffisamment tôt pour positionner le barrage filtrant avant l'arrivée de la nappe d'hydrocarbures.

Les pompiers gonflent les boudins à terre avant de les positionner dans l'avant-port - Radio France
Les pompiers gonflent les boudins à terre avant de les positionner dans l'avant-port © Radio France - Gaëlle Schüller

Puis le barrage est amené en mer.

Les hommes du SDIS amènent le barrage flottant en mer. - Radio France
Les hommes du SDIS amènent le barrage flottant en mer. © Radio France - Gaëlle Schüller.

En cas de pollution au Cap d'Agde, un poste de commandement stratégique est installé en préfecture et un poste de commandement opérationnel au centre nautique de la station, dirigé par le sous-préfet de Béziers.

Le sous-préfet de Béziers (à gauche) et le chef de chantier Polmar-Terre - Radio France
Le sous-préfet de Béziers (à gauche) et le chef de chantier Polmar-Terre © Radio France - Gaëlle Schüller.

Des techniciens, notamment du CEREMA, Centre d'Etude et d'Expertise sur les Risques, l'Environnement, la Mobilité et l'Aménagement, tout nouveau service d'Etat créé en 2014, apportent leurs connaissances pour gérer au mieux les opérations.

Christophe Delonay, technicien au CEREMA.

Parallèlement, les bénévoles de la SNSM installent un barrage filtrant plus petit pour protéger la plage Richelieu.

A bord du bateau de la SNSM - Radio France
A bord du bateau de la SNSM © Radio France - Gaëlle Schüller.

Alors que de grandes piscines en plastique ont été positionnées pour recueillir les eaux souillées, les agents des services de la Ville d'Agde et de l'agglomération nettoient la plage.

Les agents territoriaux au travail. - Radio France
Les agents territoriaux au travail. © Radio France - Gaëlle Schüller.

Reportage sur le littoral capagathois.

Le dernier exercice Orsec-Polmar-Terre dans l'Hérault remonte à cinq ans et s'était déroulé à Palavas.