Climat – Environnement

Faut-il interdire les traitements de pesticides à moins de 200 mètres de certains lieux publics urbains ?

Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 23 juin 2014 à 19:51

Faut-il interdire les traitements de pesticides à  moins de 200 mètres de certains lieux publics urbains ?

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, souhaiterait interdire les traitements de pesticides à moins de 200 mètres de certains lieux publics urbains. Le projet devrait passer cette semaine à l'Assemblée nationale dans le cadre de la Loi d’avenir de l’Agriculture.

La proposition d'interdire les traitements de pesticides à  moins de 200 mètres de certains lieux publics urbains inquiète  les agriculteurs comme Albert Delimard, maraîcher à Saint-Rambert. Son exploitation, qui était encore un milieu des champs il y a quelques années, est maintenant complètement enclavée dans le tissu urbain. Cette contrainte pourrait même remettre en question son exploitation.

delimard

agriculture pesticides  - Radio France
agriculture pesticides © Radio France - Yves Renaud
La FNSEA lance ce mardi une journée carton jaune contre les réglementations et les contraintes qui s'accumulent sur les agriculteurs. Ce ras-le-bol se retrouve également chez les agriculteurs de la Coordination rurale et aussi de la Confédération paysanne avec néanmoins quelques différence de vue sur l'application de ces contraintes.

confederation paysanne