Climat – Environnement DOSSIER : L'environnement : un enjeu électoral 2017

Ferme usine à Coussay-les-Bois : le début du chantier provoque la colère chez les antis

Par Mélanie Barbotin, France Bleu Poitou lundi 13 mars 2017 à 15:44

 Opération tractage pour sensibiliser les automobilistes sur l'avancée des travaux de la ferme géante à Coussay-les-Bois
Opération tractage pour sensibiliser les automobilistes sur l'avancée des travaux de la ferme géante à Coussay-les-Bois © Radio France - Mélanie Barbotin

La ferme aux 1200 taurillons à Coussay-les-Bois, c'est une guerre d'usure, entre des autorisations délivrées par la préfecture et des recours demandés par les antis. La dernière bataille est perdue pour les militants car le chantier a démarré, mais peut-être pas pour longtemps.

Les pelleteuses ont déjà commencé leur travail. Depuis une semaine, le terrain est ratissé, prêt à accueillir les fondations de la ferme géante. A quelques centaines de mètres de là, le combat des antis est d'autant plus important. Il faut faire vite pour stopper le chantier. Gilets jaunes de sécurité et tracts à la main, sur l'axe Châtellerault-La-Roche-Posay, les militants font de la pédagogie, ce lundi 13 mars, auprès des automobilistes. "Il faut avertir les gens", raconte Dominique Brunet, l'un des co-présidents de l'Aspect, l'association qui milite contre le projet depuis le début. "Les travaux viennent de commencer et déjà nous avons noté des problèmes".

Des anomalies déjà repérées

Les militants veillent. Chaque jour, ils font des rondes pour surveiller les avancées. Ils ont ainsi repéré des anomalies. Les conditions environnementales, définies dans le permis de construire, ne sont pas respectées selon eux. Le chantier aurait même empiété sur la zone humide protégée. Un terrain est utilisé alors qu'il ne figure pas sur le permis. "Nous sommes dans une zone humide et fragile. On ne peut pas faire n'importe quoi", s'inquiète Dominique Brunet.

Vue du ciel de l'avancée des travaux de la ferme-géante à Coussay-les-Bois.  - Radio France
Vue du ciel de l'avancée des travaux de la ferme-géante à Coussay-les-Bois. © Radio France

La peur des habitants c'est en partie la pollution de la nappe phréatique située juste en-dessous, à seulement 5 mètres en profondeur. " C'est notre eau, il faut se battre !", s'écrit une automobiliste soutenant l'opération. Un huissier a même été appelé pour constater les faits. Les antis espèrent bien que cela retardera l'avancée des travaux.

Fermeture provisoire du chantier

Première victoire, les manifestants ont réussi à fermer le chantier pour la journée. Les ouvriers sont rentrés chez eux sans résister. Mais à terme les militants veulent purement et simplement en finir avec le projet. Pour cela, ils peuvent compter sur les élus, dont le maire de Coussay-les-Bois, Michel Favreau, qui est de toutes les batailles. Dans sa main un arrêté provisoire. "Je n'ai pas encore fini de le rédiger", sourit-il. Une ultime tentative pour repousser encore l'installation de la ferme géante.

Une construction qui n'est pas encore pour demain, car les pelleteuses doivent cesser le travail à partir du 15 mars jusqu'à la mi-septembre, le temps de la nidification des rapaces. On peut compter sur les antis pour rester vigilants.

  - Radio France
© Radio France

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.