Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Fessenheim : la plus ancienne centrale nucléaire de France

"Fessenheim sera bien fermée" répète Nicolas Hulot

mercredi 30 août 2017 à 14:20 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Invité de franceinfo ce mercredi matin, le ministre de la Transition écologique a réaffirmé la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, sans préciser toutefois de calendrier. "D'autres réacteurs seront également fermés" a précisé Nicolas Hulot.

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot.
Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot. © Maxppp -

Fessenheim, France

Nicolas Hulot a confirmé ce mercredi matin que la centrale nucléaire de Fessenheim serait bien fermée. Le ministre de la Transition écologique était l'invité de franceinfo ce mercredi. Il n'a pas donné de date, ni évoqué la reconversion du site.

"Nous fermerons plusieurs réacteurs mais je le ferai d'une manière socialement acceptable", a précisé l'ex-animateur télé. "Je n'oublie pas que dans une centrale il y a des hommes et des femmes, on n'arrive pas un beau matin fort de ses convictions en disant : messieurs, demain on ferme ! ".

Cela ne se fait pas sur un coin de table en huit jours" - Nicolas Hulot

Nicolas Hulot n'a pas détaillé quels réacteurs seraient fermés. "Ce qui m'intéresse c'est que l'on identifie quels réacteurs on va fermer ,sur des critères sociaux, économiques, et surtout sur des critères de sécurité. Cela ne se fait pas sur un coin de table en huit jours".

Le 18 mai dernier, juste après sa nomination, Nicolas Hulot avait promis une fermeture de Fessenheim, la plus vieille centrale nucléaire de France encore en activité, "après concertation". Le décret de fermeture de Fessenheim est paru le 9 avril dernier, juste avant les élections présidentielles.