Climat – Environnement

Forbach : l’agglomération veut faire payer les poubelles au kilo

Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 19:06

Des déchets ramassés en forêt.
Des déchets ramassés en forêt. - François Pelleray

Le président de la communauté d'agglomération Forbach porte de France envisage de passer à la pesée des poubelles. L’objectif visé est de rendre plus juste la facture du ramassage et du traitement des déchets. Mais ce système connaît des effets pervers.

La communauté d’agglomération de Forbach porte de France envisage de passer à la pesée des poubelles, pour qu’une partie de la taxe d’ordures ménagères soit calculée en fonction de ce que les habitants jettent. Un système plus juste affirme le président de la communauté d'agglomération, Paul Fellinger. Mais un système qui n’échappe pas à des effets pervers.

Avec une puce posée sur chaque bac, et une balance sur le camion poubelle, on peut calculer au kilo près ce que chacun jette. 

Le principal avantage est qu'une personne seule qui jette peu, payera logiquement moins cher qu'une famille nombreuse qui jette sans compter. Alors qu'actuellement la taxe d'ordures ménagères est calculée selon la grandeur de l'habitation, comme pour la taxe foncière. Et donc, une personne seule dans une grande maison paye plus cher qu'une famille dans un appartement.

Des bacs à poubelles souvent utilisés par des personnes extérieures. - Aucun(e)
Des bacs à poubelles souvent utilisés par des personnes extérieures. - François Pelleray

Et ces personnes seules se plaignent régulièrement au moment de recevoir les impôts locaux, c'est à dire en ce moment. D'autant que la taxe des ordures ménagères augmente de 4,6 % sur l'agglomération forbachoise.

Des cadenas sur les bacs à poubelle

Il y a plusieurs effets pervers, comme jeter ses poubelles dans le bac du voisin. Mais les 35.000 bacs peuvent être équipés d'un cadenas. Cela couterait 200 000 euros, une somme qui comprend aussi l'équipement des camions pour la balance et l’achat des puces.

Ceci dit, les petits malins pourront toujours porter leurs ordures dans les déchetteries et ainsi les encombrer. Ou pire encore, les jeter dans la nature.

Peut mieux faire en matière de tri

Le but est de trier plus pour alléger sa poubelle. Mais seulement 25 % du poids total sont triés. Du coup, les habitants de l’agglomération forbachoise jettent en moyenne plus de 360 kg par an et par habitant, alors que la moyenne nationale est de 195 kg.

Cela coûte 10 millions d'euros par an pour traiter ces déchets et la taxe actuelle ne rapporte que 8,5 millions d’euros.

Des dépôts sauvages de poubelles à Forbach. - Aucun(e)
Des dépôts sauvages de poubelles à Forbach. - François Pelleray

Mais la fierté de l'agglomération forbachoise, c'est l'usine qui permet de transformer en gaz les déchets végétaux, comme les épluchures. Bientôt, ce gaz fera rouler les bus.

Si le projet de pesée des poubelles abouti, il entrera en vigueur le 1er janvier 2017.