Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

Forêt landaise : les pompiers surveillent de près les brûlages à l'air libre

mercredi 27 février 2019 à 19:04 Par Lou Bourdy, France Bleu Gascogne

Depuis deux semaines, les pompiers des Landes constatent chaque jour environ 10 brûlages de feuilles mortes dans les jardins des particuliers. Pourtant, tout brûlage de déchets verts est interdit dans le département. Les pompiers appellent les Landais à plus de vigilance.

Depuis deux semaines, la forêt landaise est surveillée en continu grâce à des caméras.
Depuis deux semaines, la forêt landaise est surveillée en continu grâce à des caméras. - Lou Bourdy

Département Landes, France

Comment se débarrasser des feuilles mortes de son jardin, des épluchures de légumes ou encore des tontes de pelouse ? Certains sont peut-être tentés d'y mettre le feu. Pourtant, cette pratique est formellement interdite dans les Landes. Pour cause : le brûlage de déchets verts augmente fortement les risques d'incendie.

La forêt landaise placée sous surveillance maximale

La forêt landaise est principalement composée de pins maritimes, des arbres résineux particulièrement inflammables. Ajouté à des températures particulièrement douces pour un mois de février, un simple feu de feuilles mortes peut provoquer de graves dégâts. Selon la Préfecture des Landes, près de 86 % des feux de forêts sont d'origine humaine, contre seulement 14% liés à la foudre.

L'imprudence fait partie de la cause des feux de forêt - Jean-Pierre Hernandez, opérateur de la salle de contrôle

Depuis deux semaines, la forêt landaise est surveillée en continue par des caméras disposées dans tout le département. Les pompiers du SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours) observent quotidiennement leurs écrans de surveillance, dans la salle de contrôle.  Chaque jour, les pompiers relèvent environ 10 brûlages de déchets verts dans les jardins des particuliers. "L'imprudence fait partie de la cause des feux de forêt, confie Jean-Pierre Hernandez, opérateur de la salle de contrôle. Quelqu'un qui brûle ses feuilles dans son jardin peut déclencher un incendie sans s'en rendre compte.

Sanctions et solutions

Selon l'arrêté préfectoral du 20 avril 2016, la pratique du brûlage à l'air libre peut être sanctionnée d'une amende de quatrième classe pouvant s'élever jusqu'à 750€. "Cependant, il est possible de demander une dérogation auprès de la mairie, rappelle le commandant Lionel Cazassius, au SDIS des Landes. Dans ce cas, le brûlage sera encadré par un professionnel ou un pompier." La solution la plus courante pour les particuliers reste le dépôt de ses feuilles mortes à la déchetterie la plus proche.