Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Fortes chaleurs en Isère : jusqu'à 38 degrés attendus ce dimanche

samedi 30 juin 2018 à 14:17 Par Julien Morin, France Bleu Isère

Jusqu'à 38 degrés attendus ce week-end en Isère. C'est le premier épisode de fortes chaleurs estivales. Les personnes dîtes 'sensibles' sont appelées à prendre leurs précautions face au soleil. Les conseils de bases sont mieux connus, mais pas toujours respectées.

Par ces fortes épisodes de chaleur, il faut penser à bien s'hydrater. Photo d'illustration.
Par ces fortes épisodes de chaleur, il faut penser à bien s'hydrater. Photo d'illustration. © Radio France - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Isère, France

L'Isère connait ce week-end son premier pic de fortes chaleurs estivales. Samedi, le mercure devait grimper jusqu'à 34 degrés dans le nord du département et dans le bassin grenoblois. Dimanche, le thermomètre doit atteinte 38 degrés, le soleil au zénith. Les températures devant descendre sous les 20 degrés le soir, et l'épisode orageux devant se produire en début de semaine prochaine, ce n'est pas suffisant pour que l'on parle de canicule.

ÉCOUTEZ | Les conseils de bases sont mieux connus, explique Jacques Machecourt, cardiologue au CHU de Grenoble

"Il y a souvent des personnes âgées un peu têtues qui continuent à faire leur jardin (en plein soleil) — le professeur Jacques Machecourt, cardiologue au CHU de Grenoble

Face à ces fortes chaleurs, le public sensible, en particulier les personnes âgées et les enfants, est appelé à la plus grande vigilance. "Ces règles simples sont maintenant bien prises en compte", explique Jacques Machecourt, cardiologue au CHU de Grenoble. "Mais il y a toujours des cas d'hospitalisation suite à des déshydratations. Cette déshydratation peut entraîner des effets graves comme des troubles neurologiques, de l'insuffisance rénale, de la somnolence, même des accidents cardio-vasculaires."

ÉCOUTEZ | Qui dit chaleur, dit pollution, explique Jacques Machecourt, cardiologue au CHU de Grenoble

Les 10 règles pour prévenir les méfaits liés à la chaleur, selon la Fédération française de cardiologie

  1. Équipez autant que possible les pièces de ventilateurs ou de climatiseurs.
  2. Munissez-vous toujours de bouteilles d'eau en quantité suffisante lors de vos déplacements et buvez abondamment même si vous n'avez pas soif.
  3. N'hésitez pas à augmenter la fréquence des bains, à une température de 1 à 2 degrés en dessous de la température corporelle.
  4. Se passer des linges frais et humides sur le corps.
  5. Évitez de sortir entre 12h et 16h et limitez les efforts physiques.
  6. Réduisez au maximum votre consommation de cigarettes, d'alcool et de boissons sucrées ou à forte teneur en théine et caféine.
  7. Portez des vêtements légers, amples, de préférence en lin ou en coton et de couleur claire ; protégez votre tête avec un chapeau et vos yeux avec des lunettes de soleil à haut indice de protection.
  8. Évitez de manipuler des substances polluantes (utilisant de solvants, de spray).
  9. Malaises, maux de tête, sensation de faiblesse, vertiges, fièvre... doivent être pris au sérieux. Reposez-vous et buvez immédiatement. En cas de persistance de ces symptômes, n'hésitez pas à consulter un médecin.
  10. Les personnes atteintes de maladies respiratoires ou cardiovasculaires chroniques doivent poursuivre leurs traitements en cours et consulter impérativement un médecin si des symptômes anormaux surviennent.