Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Franche-Comté : les nappes phréatiques sous surveillance

Surveillées comme le lait sur le feu, les nappes phréatiques font l'objet d'une attention particulière en ce moment. En Franche-Comté, leur niveau est plus bas que l'an passé à la même époque. Le mois de mai devra être pluvieux pour éviter des restrictions plus sévères en cas de sécheresse.

Le niveau des rivières comme le Doubs (ici à l'été 2018) fait l'objet d'une vigilance particulière de la part des services de la DREAL
Le niveau des rivières comme le Doubs (ici à l'été 2018) fait l'objet d'une vigilance particulière de la part des services de la DREAL © Radio France - Grégoire Lacalot

Franche-Comté, France

Le niveau des rivières et des nappes phréatiques dépend complètement des précipitations. Il est aujourd'hui plus bas que l'an passé à la même époque. A la DREAL, Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, l'heure est à la vigilance et à la surveillance.

Une situation hydrologique fragile - un responsable de l'hydrométrie à la DREAL

" On est effectivement moins bien préparé aujourd'hui que l'an dernier à la même période. On espère un mois de mai pluvieux car avril a été plutôt sec et généreux en température. La situation hydrologique est fragile. L'an passé, la sécheresse avait commencé fin juin. On espère de la pluie continue et soutenue pour maintenir les rivières à des niveaux satisfaisant" indique Erwan le Barbu, adjoint au responsable de l'hydrométrie à la DREAL, la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement.

Les restrictions ne sont pas d'actualité

Aucune restriction n'est planifié à ce stade mais les responsables de l'hydrométrie appellent aux bonnes pratiques pour économiser l'eau. Ils espèrent aussi que le mois de mai sera le plus humide possible pour passer une éventuelle sécheresse aussi sévère que l'an dernier. 

Une surveillance hebdomadaire

La DREAL réalise chaque semaine des bulletins sécheresse qu'elle transmet à chacune des DDT, Directions Départementales des Territoires.

Choix de la station

France Bleu