Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Franche-Comté : une convention pour sauver le grand tétras

lundi 27 mars 2017 à 4:00 Par Olivia Chandioux et David Malle, France Bleu Besançon et France Bleu

Chaque année une bataille se joue au coeur du Massif jurassien : la protection du grand tétras. Cette année l'Office national des forêts et le Groupe Tétras Jura ont signé une convention. L'objectif : préserver la population restante des tétraonidés, et favoriser sa reproduction.

Dans le Doubs, il ne resterait plus qu'une petite centaine d'individus.
Dans le Doubs, il ne resterait plus qu'une petite centaine d'individus. © Maxppp - /

Lajoux, France

Bonne nouvelle pour le grand tétras. L'ONF, l'Office national des forêts, et le groupe tétras Jura ont signé une convention pour le protéger. Parmi les actions de conservation il y a l'adaptation du calendrier des interventions pour assurer la tranquillité en période de repos hivernal et de reproduction printanière, mais aussi la maîtrise de la densité des hêtres dans les sous-bois pour pouvoir éclairer les zones d'herbes et de myrtilles où l'oiseau se nourrit. Et cette convention elle tombe à pic, car la population de grand tétras en Franche-Comté est au plus bas.

Plus de grand tétras entre 800 et 1000 mètres d'altitude sur le massif jurassien

Alexandra Depraz est coordinatrice du groupe Tétras Jura, une association inter-régionale, chargée de la protection de la nature : "La réalité du terrain c'est qu'il n'y a plus de grand tétras entre 800 et 1000 mètres d'altitude, installé eb hivernage avec des population vraiment stable. On peut avoir des oiseaux, des jeunes qui vont se promener sur ces forêts là, mais des populations vraiment installées on n'en a plus sur le massif jurassien. Sur les cinq dernières années, la population d'oiseaux a diminué de 25%."

Si la disparition n'est pas totale aujourd'hui, elle sera vraie dans deux ans si on arrive pas à inverser la tendance", Alexandra Depraz, coordinatrice du groupe Tétras Jura

Et ce qui explique cette diminution de la population de grand tétras c'est la dégradation de son habitat naturel, les forêts. Mais aussi la reproduction qui a été très mauvaise en 2016 comme l'explique Alexandra Depraz : "La mauvaise nouvelle c'est quasiment pas de reproduction sur l'année 2016 à cause des mauvaises conditions météo. Il ne reste plus qu'une centaine d'oiseaux dans le département du Doubs. Par exemple dans la forêt de Jougne, il ne reste plus qu'un individu, et le problème c'est qu'une poule toute seule ne peut pas faire de poussin. Si la disparition n'est pas totale aujourd'hui, elle sera vraie dans deux ans si on arrive pas à inverser la tendance."