Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

François de Rugy lance officiellement le parc éolien de Saint-Nazaire

-
Par , France Bleu Loire Océan

Une semaine après le feu vert du Conseil d'Etat, le ministre de la Transition écologique François de Rugy en visite à Saint-Nazaire a lancé officiellement ce vendredi le projet de premier parc éolien en mer. 80 éoliennes devraient produire de l'électricité d'ici 2022 au large de Saint-Nazaire.

François de Rugy a prononcé son discours aux Chantiers de l'Atlantique
François de Rugy a prononcé son discours aux Chantiers de l'Atlantique © Radio France - Anne Patinec

Saint-Nazaire, France

La visite de François de Rugy ce vendredi à Saint-Nazaire ne s'est pas déroulée comme prévu. Des agents portuaires, mécontents du projet du gouvernement de fermer la centrale à charbon de Cordemais, bloquaient l'accès au port. La visite de l'usine de General Electric qui fabrique des nacelles et des générateurs d'éoliennes a été annulée. Le ministre de la Transition écologique a finalement prononcé son discours dans les locaux des Chantiers de l'Atlantique. Il a rappelé que le gouvernement ne reviendra pas sur la décision de fermer les centrales à charbon comme celle de Cordemais. 

Les agents portuaires ont bloqué l'accès au port pour dénoncer la fermeture de la centrale de Cordemais - Radio France
Les agents portuaires ont bloqué l'accès au port pour dénoncer la fermeture de la centrale de Cordemais © Radio France - Anne Patinec

Industriels et élus soulagés

Le parc  installé au large de Saint-Nazaire ( de 12 kms à 20 kms des côtes) est en projet depuis dix ans. Les recours d'associations de riverains ont fait prendre du retard au dossier. A de nombreuses reprises, industriels et élus sont montés au créneau pour dire leur inquiétude car des dizaines d'entreprises ont investi dans le secteur depuis plusieurs années.  Plus de 1 000 emplois sont concernés par la construction et l'exploitation des 80 éoliennes qui fourniront 20% de la consommation électrique de la Loire Atlantique. Elles devraient commencer à produire de l'énergie en 2022. L'usine General Electric de Montoir-de-Bretagne qui fabrique des nacelles et des générateurs devrait embaucher 250 personnes en 2020.  En présence du ministre, EDF a signé un premier contrat et commandé une sous-station électrique aux Chantiers de l'Atlantique et à General Electric. 

EDF décroche le parc éolien de Dunkerque

Dans son discours, François de Rugy a annoncé que le consortium composé d'EDF, Innogy et Enbridge, a été choisi pour la construction et l'exploitation du futur parc éolien (45 éoliennes)  au large de Dunkerque. Sept offres avaient été déposées.  EDF a été sélectionné notamment en raison du prix de l'électricité proposé, moins de 50 euros le mégawatt/heure, un prix garanti pendant vingt ans. 

Choix de la station

France Bleu