Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Frelon asiatique : pourquoi il faut arrêter les pièges bouteille

jeudi 14 février 2019 à 15:07 Par Julie Le Duff, France Bleu Maine et France Bleu

Les pièges à frelon asiatique à base de bouteilles en plastique et de bière, de vin et de sirop ne sont pas une bonne solution. En Sarthe par exemple, le syndicat apicole organise une série de réunions publiques sur le sujet. La première se tient à Champagné ce vendredi 15 février.

Un nid de frelons asiatiques (illustration).
Un nid de frelons asiatiques (illustration). © Maxppp - O. Lanrivain

Champagné, France

Des pièges à frelon asiatique fabriqués en un tour de main, à l'aide de bouteilles en plastique et d'un mélange de vin, de bière brune et de sirop : depuis plusieurs années, cette méthode très simple est plébiscitée par les particuliers qui espèrent ainsi endiguer l'invasion et protéger les abeilles. Les vidéos sous forme de mode d'emploi se comptent par centaines sur internet. Une fausse bonne idée, alerte le syndicat apicole sarthois, qui compte bien faire passer le message lors d'une série de réunions publiques dont la première se tient ce vendredi 15 février à Champagné (à partir de 20H à la salle polyvalente).

Les pièges bouteille pas assez sélectifs

"Avec ces pièges bouteille, on capture le frelon asiatique mais aussi des mouches et des papillons qui sont utiles pour l'éco-système", explique Luc Rigal, l'un des initiateurs de la campagne de recensement des nids de frelons asiatiques lancée l'an dernier par le syndicat apicole sarthois. "C'est pourquoi on demande aux gens de se tourner vers des pièges sélectifs dont l'entrée est trop petite pour les papillons. Nous avons fait des tests avec un modèle précis, que nous proposons à la vente pour seulement 3 euros, sachant qu'il peut resservir. Alors que la bière brune et le vin, ça revient finalement plus cher". 

Les frelons se réveillent, c'est maintenant qu'il faut poser les pièges

De nombreux Sarthois ont participé à la campagne de recensement des nids lancée par le syndicat apicole, et les résultats montrent que le frelon asiatique est bien installé dans le département. "Au 23 novembre, nous avions recensé 78 nids encore actifs, dont 18 au Mans, 4 à Beaumont ou encore 4 à La Ferté", détaille Luc Rigal. "Les collectivités ont été avisées par mail, mais nous n'avons pas eu de réponse. Or, un nid encore actif en novembre, cela donne cinq nids qui redémarrent au printemps. Avec les températures que nous avons cette semaine, il y a urgence à poser les pièges pour capturer les fondatrices dès la sortie de l'hivernage, avant qu'elles ne démarrent un nouveau nid. Et il faut laisser les pièges en place jusqu'à l'hiver prochain".  

L'apiculteur incite donc les particuliers qui ont repéré un nid à s'équiper sans attendre : "On a capturé 68 784 frelons entre février et novembre 2018, et on a vu le nombre de captures progresser tous les mois. C'est énorme, et encore, on a plusieurs secteurs de la Sarthe sur lesquels on a eu aucun retour, un grand croissant nord-est de la Sarthe. J'estime qu'on aurait pu capturer au moins 100 000 individus". 

Des réunions publiques pour s'informer

Plusieurs réunions sont prévues partout en Sarthe pour informer les habitants : "Depuis fin 2017, les pompiers n'interviennent désormais que si le nid est à proximité d'un lieu public", rappelle Luc Rigal, "il faut donc que la population s'intéresse au problème et apprenne notamment à reconnaître le frelon asiatique". Des pièges sélectifs seront en vente à 3 euros, il est également possible de s'en procurer auprès du Rucher du Moulin à La Hutte ou chez Route d'or à La Flèche.

  • Champagné le 15 février à 20H - salle polyvalente, rue Léopold Gouloumès
  • Mulsanne le 22 février - salle des fêtes Edith Piaf, avenue Nettleham
  • Loué le 27 février - salle Louis Langlais, rue de Courmesnil
  • La Flèche le 1er mars - salle Printania, avenue de Verdun
  • Nogent-sur-Loir le 5 mars - salle polyvalente, rue de la Fontaine
  • Oizé le 8 mars - salle polyvalente, 2 place Marin Mersenne

Deux autres réunions sont prévues à Fresnay-sur-Sarthe et Brette-les-Pins, la date sera bientôt fixée.