Climat – Environnement

FRENE 66 attaque le SCOT "Littoral sud"

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon vendredi 13 juin 2014 à 18:29

Le Schéma de Cohérence Territorial du sud du département a été validé par les élus en février dernier. Pour l'association de défense de l'environnement FRENE 66, il met en péril la nature et les zones agricoles.

Sur le littoral entre Argelès-sur-Mer et Cerbère, 8 000 à 10 000 logements pourraient être construits. Le SCOT (Schéma de COhésion Territorial) littoral sud prévoit aussi d'agrandir tous les ports, de multiplier les anneaux pour les bateaux de plaisance. La plage du Racou et le site de Paulilles sont menacés selon FRENE 66.

Autre exemple à Cerbère, une zone d'activité commerciale devrait se développer à proximité d'un milieu naturel, l'anse de Peyrefitte, c'est inacceptable pour l'association de défense de l'environnement. On bousille la nature sans se soucier des conséquences.

Frene 66 / Son littoral

Dans l'arrière-pays , le document évoque une plateforme touristique du Vallespir, sur les communes de Céret, Maureillas, Saint-Jean-Pla-de-Corts. FRENE 66 craint que l'on emménage encore un nouveau golf.

Et puis cerise sur le gâteau pour l'association, on devrait urbaniser le secteur de Palau, reconnue pourtant à fort potentiel agricole. Là encore, on bétone à tout va dénonce FRENE 66, sans se soucier des espèces naturelles.

Frene 66 / Son montagne

L'association pointe aussi plusieurs irrégularités. Tous les shémas terrioriaux doivent prendre en compte la législation natura 2000, dans le SCOT, pas un mot, respecter la loi sur le littoral, et la loi montagne qui doit s'appliquer dans les Albères et le vallespir, rien n'est mentionné dans ce document.

Pour toute ces raisons, FRENE 66 a déposé un recours devant le tribunal administratif. Elle demande purement et simplement l'annulation de ce shéma, et la dissolution du SCOT. L'examen du dossier devrait être long et fastidieux.