Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

PHOTOS - Froid en Alsace : les viticulteurs et arboriculteurs réchauffent leurs cultures

Les viticulteurs et arboriculteurs alsaciens sont obligés de réchauffer leurs cultures en raison de la vague de froid qui s'abat sur l'Alsace depuis samedi 4 mai.

Des braseros autour des cerisiers à Munwiller (Haut-Rhin) pour prévenir le gel.
Des braseros autour des cerisiers à Munwiller (Haut-Rhin) pour prévenir le gel. - Olivier Gutleben

Alsace, France

Gare au gel ! Les viticulteurs et arboriculteurs alsaciens surveillent de près leurs cultures la nuit en raison de la chute des températures depuis samedi 4 mai. Dans la nuit de dimanche à lundi, les viticulteurs de Mittelwhir et Beblenheim (Haut-Rhin) notamment ont allumé des ballots de paille pour réchauffer les vignes. Une centaine d'hectares au total ont été allumés. 

"On ne peut pas savoir avec précision si cela suffira à éviter les dégâts", explique Thibault Specht viticulteur à Mittelwihr, "ce n'est parfois qu'à la floraison que l'on s'en rend compte". L'opération devrait être reconduite cette nuit à Mittelwhir seulement.

La paille en feu dans les vignes de Mittelwhir (Haut-Rhin). - Aucun(e)
La paille en feu dans les vignes de Mittelwhir (Haut-Rhin). - Thibault Specht

Des braseros dans les cerisiers

Certains arboriculteurs ont aussi dû réchauffer leurs arbres, comme Olivier Gutleben. Cet arboriculteur bio installé à Munwiller (Haut-Rhin) entre Colmar et Mulhouse a travaillé toute la nuit pour éviter que les jeunes fruits ne gèlent : "On a mis des braseros dans les cerisiers, de la fumée dans les quetsches et on est passé dans les pommiers avec un pulvérisateur pour mélanger l'air froid et l'air chaud". 

Et il y a de fortes chances que cet agriculteur recommence la nuit prochaine. La météo annonce 2 degrés "mais avec un ciel dégagé, la chaleur va monter et le froid va stagner au sol, et cela va sans doute descendre en dessous de zéro". Cela fait onze ans qu'Olivier Gutleben travaille dans son exploitation alsacienne, excepté en 2017, avec le gel noir qui avait touché toutes ces cultures, il n'a jamais connu un tel épisode de gel blanc début mai. 

L'arboriculteur a travaillé toute la nuit pour éviter le gel des cerises. - Aucun(e)
L'arboriculteur a travaillé toute la nuit pour éviter le gel des cerises. - Olivier Gutleben
Choix de la station

France Bleu