Climat – Environnement

Une vague de froid intense attendue en Ile-de-France à partir de mardi

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région lundi 16 janvier 2017 à 17:58

Couvrez-vous, il va faire très froid.
Couvrez-vous, il va faire très froid. © Radio France - Martine Bréson

Une vague de froid est attendue en Ile-de-France mardi annonce Météo France. Ce froid sera vif et sec et les gelées devraient être présentes partout. Les températures seront comprises entre 6 et 10 degrés en dessous des normes saisonnières et seront de -5 degrés en moyenne.

Vague de froid sur la France cette semaine. Paris et l'Ile-de-France ne sont pas épargnées. Le froid sera vif et sec et si le vent s'en mêle, nous pourrions bien nous sentir glacés jusqu'aux os. Les températures devraient être entre 6 et 10 degrés en-dessous des normales saisonnières.C'est dans le Nord est qu'il fera le plus froid (-15 degrés, -20 ressentis à cause du vent)

Selon météo France, mardi, les températures pourraient descendre jusqu’à -6 à Melun, -5 à Evry, -4 à Paris, -3 à Pontoise, dès 7h mardi matin. La journée sera plutôt ensoleillée et il fera -1 ou 0 vers la mi-journée. Les températures repartent à la baisse le soir. Elles pourront à nouveau descendre jusqu’à -4 degrés en cours de nuit.

Il fait froid mardi en Ile-de-France - Aucun(e)
Il fait froid mardi en Ile-de-France - Météo France

Electricité : vers des coupures

Cette vague de froid inquiète le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE. Il a annoncé qu’il pourrait être obligé de déclencher dès mardi "une partie" des mesures exceptionnelles envisagées pour répondre aux besoins d’électricité de la France avec l'arrivée de ce froid.

La première mesure mise en place est "une alerte". Elle encourage les consommateurs à réduire leur consommation d’électricité "pendant les heures de pointe, entre 8 heures et 13 heures puis entre 18 heures et 20 heures".

  - Maxppp
© Maxppp - Cyril Sollier

Attention aux risques d'intoxication

Pour faire face aux températures glaciales, vous allez peut-être allumer une cheminée ou un chauffage d'appoint. Attention aux intoxications au monoxyde de carbone. Plus les températures baissent, plus elles sont nombreuses. En moyenne chaque année, 3500 personnes sont victimes de ce gaz incolore et inodore.

Les signes d'intoxication vont des maux de tête à la confusion mentale en passant par des nausées, vertiges ou malaises. Le décès peut intervenir en quelques minutes. Au moindre doute, il faut aérer et appeler les secours. Les intoxications sont dues à des appareils mal entretenus mais aussi à des entrées d'air ou des dégagements de fumée qui ont été bouchés.

Pour éviter ces intoxications, il faut faire vérifier et entretenir les chauffages et conduits de fumée. Malgré le froid, il faut aérer votre logement au moins dix minutes par jour et surtout, il ne faut jamais fermer les entrées et sorties d'air de l'habitation.

Plus il fait froid, plus il y a d'accidents avec le monoxyde de carbone. - Maxppp
Plus il fait froid, plus il y a d'accidents avec le monoxyde de carbone. © Maxppp - Sylvie Cambon

Solidarité

Depuis le week-end dernier, la Mairie de Paris a renforcé son offre d’hébergement pour les sans-abri avec l’ouverture supplémentaire d’une salle dans le 4e arrondissement et d’un gymnase dans le 15e, soit 85 places. Actuellement sept lieux municipaux sont ouverts ce qui représente en tout 259 places. En Ile-de-France, 1.100 places sont mises à disposition et 16 gymnases et salles municipales peuvent être mobilisées en complément, si nécessaire. Le nombre total de places mobilisables dans la région atteint 2870 (hors gymnase).

La Région Ile-de-France a débloqué en urgence 100.000 euros pour les associations qui s'occupent des plus démunis. La Croix-Rouge se tient prête à déployer les moyens nécessaires.

"Je ne veux aucune personne laissée sur le trottoir", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux. "Tout le monde doit être accueilli, migrants et sans-abris".

Les vagues de froid depuis 1947

Il va faire froid cette semaine, aussi froid qu'en février 2012 (-5 degrés) mais beaucoup moins froid qu'en janvier 1985 (-10 degrés). C'était une moyenne car il y a eu des records de froid battus cette année-là. Il avait fait -18,3 au Bourget par exemple mais aussi - 23 à Troyes, -20,3 à Lyon, -20 à Montauban ou encore -12 à Cannes.