Climat – Environnement

Froid : la main tendue aux sans-abris

Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 15 janvier 2016 à 17:37

Les véhicules de la maraude circulent 4 soirs par semaine à Belfort /
Les véhicules de la maraude circulent 4 soirs par semaine à Belfort / © Radio France - Nicolas Wilhelm

Après la neige, c’est le froid qui est annoncé dans l’Aire Urbaine. Dans les associations, les bénévoles sont prêts à venir en aide aux sans-abris.

L’hiver s’installe pour de bon dans le Nord Franche comté, d'après Météo France. Et le thermomètre est en train de dégringoler. On pourrait approcher les moins dix degrés ce dimanche. L’hébergement des sans-abris s’organise.

150 places à Belfort

A Belfort, l’Armée du Salut accueille les sans-abris 24 heures sur 24, rue de l’as de carreau. 20 places en hébergement d’urgence sont disponibles. Il faut y ajouter 130 places dans des appartements mis à disposition par les bailleurs sociaux.

A Montbéliard, la ville est mobilisée

L’hébergement est assuré par la ville avec une soixantaine de places à l’accueil de la rue de rose, à la limite avec Sainte Suzanne. L'abris de nuit en face de l'hôpital dispose de 11 places.. 

A Héricourt, il n’y a pas d’hébergement « Sur le département, nous disposons de 55 places d’hébergement d’urgence à Saint Loup sur Semouse, Gray et Lure » explique Jean-Luc Morand, l’un des responsables de l’Association de Réinsertion et d’Accompagnement de l’Adulte (AHSRA) qui gère l’hébergement des sans-abris en Haute Saône.

Jean-Luc Morand responsable de l'AHSRA

 

A Lure, deux solutions s’offrent à eux : le Foyer des Jeunes Travailleurs ou des logements avec chambres individuelles mais les places sont limitées.

Maraudes : les bénévoles sur la route

A Belfort, les bénévoles de la Croix Rouge et de la Protection Civile assurent les maraudes 4 soirs par semaine. Le dispositif est renforcé en cas de grand froid lorsque le mercure atteint les moins dix degrés. _« La maraude s’effectue sur Belfort dans des secteurs comme la gare, les rues piétonnes mais sur appel du 115 nous pouvons aller jusqu’à Delle ou encore Giromagny » _explique Francis Juillerat, adjoint aux missions de secours à la Croix Rouge de Belfort. L’association recherche toujours des bénévoles.

Francis Juillerat, l'un des responsables de la Croix Rouge de Belfort

Dans le pays de Montbéliard et en Haute Saône, les tournées s’effectuent sur signalement.

Si vous apercevez une personne en difficulté dans le froid, il faut composer le 115, le numéro du samu social. 

Partager sur :