Climat – Environnement

Froid : la récolte des fraises en péril en Alsace

Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 20 avril 2017 à 19:02

Ludovic Boetsch cultive des fraises à Illfurth.
Ludovic Boetsch cultive des fraises à Illfurth. © Radio France - Patrick Genthon

La récolte de fraises est menacée en Alsace. Le froid de ces dernières nuits a endommagé les fleurs. Les producteurs tentent de limiter les dégâts en parant au plus pressé.

La fraise d'Alsace est menacée par le froid qui sévit la nuit depuis quelques jours. Ils sont une petite trentaine de producteurs dans la région pour récolter 2.000 tonnes de fraises et ils sont dépités. Après les grosses chaleurs des dernières semaines, la floraison avait pris de l’avance mais le froid enregistré les deux nuits passées est venu briser les belles perspectives de récolte.

Les fraisiers étaient déjà en fleur, en raison des grosses chaleurs des semaines précédentes. - Radio France
Les fraisiers étaient déjà en fleur, en raison des grosses chaleurs des semaines précédentes. © Radio France - Patrick Genthon

-4°C au plus froid dans la nuit de mercredi à jeudi

A Illfurth dans le Haut-Rhin, les associés des fermes Wolf et Boetsch se sont relayés toute la nuit de mercredi à jeudi pour assurer l’irrigation de leur champ de fraises. Il a fait -4°C au plus froid de la nuit et il fallait à tout prix éviter que les cultures ne soient détruites par le gel, "sinon les fleurs sont grillées", raconte Ludovic Boetsch.

C'est la première fois que je vois de tels dégâts" - Jean Wolf, producteur de fraises à Illfurth depuis 30 ans.

Il faudra encore attendre quelques jours pour connaitre l’ampleur réelle des dégâts. En Alsace les fraises ne sont pas les seules touchées par ce retour du froid. Selon le comité interprofessionnel des vins d'Alsace, la vigne a aussi souffert dans cette même nuit de mercredi à jeudi. Quelques secteurs localisés ont souffert en plaine et sur les bas des coteaux, dans les secteur de Colmar, Benwihr et Ammerschwihr. Une évaluation est en cours.