Climat – Environnement

Fuite de tritium sous la centrale du Tricastin: l'origine du problème identifiée

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 13 décembre 2013 à 20:03

La centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme
La centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme © Radio France

Un taux anormal de cet élément radioactif avait été trouvé dans les eaux souterraines de la centrale dès le mois de juillet. La fuite vient très probablement d'un joint défectueux entre le bâtiment réacteur numéro 3 et un bâtiment voisin.

Après des mois de recherche, EDF a probablement identifié d'où vient la fuite de tritium sous la centrale nucléaire du Tricastin.

C'est ce qui a été annoncé ce vendredi lors de la CLIGEET (Commission Locale d'information auprès des Grands Equipements Energétiques du Tricastin)Une quantité anormale de ce produit radioactif a été retrouvé cet été dans les eaux souterraines. La fuite vient très probablement d'un joint défectueux qui se trouve entre le bâtiment réacteur numéro 3 et un autre bâtiment juste à côté. C'est ce qu'EDF appelle "un joint inter-bâtiments". Il a laissé s'échapper quelques dizaines de litre d'eau tritiée.Il a été reparé, les autres joints interbâtiment du site EDF sont en train d'être inspectés dit l'exploitant. Il répète que cette fuite n'a pas pollué la nappe phréatique et assure que les eaux sous la centrale ont retrouvé un taux de tritium habituel. Il oscille autour de 30 becquerels par litre. La CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité) souligne que le taux de tritium que l'on trouve naturellement dans l'environnement est de 2 becquerels par litre maximum.

 

Fuite de tritium au Tricastin causée par un joint inter-bâtiments défectueux

Partager sur :