Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Le G7 à Biarritz

G7 à Biarritz : une aubaine pour Pragma Industries

-
Par , France Bleu Pays Basque

Pragma Industries, implantée à Biarritz, est la conceptrice de vélos à hydrogène. Les 100 premiers exemplaires ont été réalisés il y a à peine un an et demi. Aujourd'hui, son carnet de commandes explose : elle doit fournir 200 vélos pour le G7 !

Pragma Industries doit fournir 200 vélos à hydrogène pour mi-août
Pragma Industries doit fournir 200 vélos à hydrogène pour mi-août © Radio France - Valérie Menut

Biarritz, France

Dans ses locaux de la zone artisanale de la Négresse à Biarritz, Pragma Industries conçoit et assemble les packs énergies et les piles à combustible de ses vélos à hydrogène. La technologie est récente : la société biarrote a pour l'heure réalisé 100 vélos à hydrogène, 70 sont en circulation, à St Lô, Cherbourg, Chambéry, Pamiers (à côté de Toulouse) et localement à  Biarritz, Anglet et Tarnos. Des exemplaires achetés par des collectivités mais aussi des entreprises privées. Mais ce début d'année, changement de braquet, son carnet de commandes a explosé :  Pragma Industries doit fournir 200 vélos à hydrogène pour le G7.

"Initialement c'est une demande de l'Elysée, confie Pierre Forte, le PDG de Pragma Industries, qui cherchait des sociétés du Pays basque à mettre en valeur pendant le G7. Le nom de Pragma Industries est venu par le bouche à oreille, et l'ambassadeur français chargé de l'organisation du G7 nous a contacté en nous disant que le vélo à hydrogène, c'est de la haute technologie, c'est au Pays basque et dans la thématique de transition énergétique et de protection du climat". Bref pile dans l'angle des débats du prochain sommet diplomatique. Bingo donc ! Après quelques discussions, Pragma Industries décroche la commande : il faudra livrer 200 vélos à hydrogènes mi-août.

Sur le site de Biarritz sont assemblés les piles à combustible et les packs énergies des vélos à hydrogène. - Radio France
Sur le site de Biarritz sont assemblés les piles à combustible et les packs énergies des vélos à hydrogène. © Radio France - Valérie Menut

Ces vélos seront mis à disposition des journalistes venus couvrir le G7. On en attend entre 3 000 et 4 000, du monde entier. L'idée est qu'ils utilisent ces vélos disponibles sur des secteurs bien précis (et pas encore déterminés) pour qu'ils s'en servent comme moyens de déplacement propres "qui mettent en valeur le territoire puisque l'objectif est qu'ils en profitent pour aller découvrir quelques-uns de nos sites typiques" explique Pierre Forte.

Un calendrier serré

Le calendrier pour produire ces 200 vélos est serré. Un vrai sprint. La commande a été passée en février dernier. Rien que pour produire les cadres des vélos "il faut 4 à 5 mois, précise le directeur de Pragma Industries, c'est un peu challenging !"

"Le cycle de production d'un vélo à hydrogène est long (...) donc là, c'est challenging ! " explique Pierre Forte, le PDG de Pragma Industries.

Un partenariat avec Engie

La réalisation de ces 200 vélos a été rendue possible grâce à un partenariat avec Engie, qui finance tout. Le groupe industriel énergétique français sera propriétaire de ces vélos pendant le G7. "Ensuite, il pourra les louer, mais va aussi nous aider à les redéployer chez d'autres clients, commente Pierre Forte. Engie devient un opérateur de stations à hydrogène, donc ces vélos viennent compléter son offre. Pour nous, tout cela est une double chance : c'est une médiatisation de notre activité incroyable, c'est aussi la possibilité de nouer des partenariats importants sur le plan industriel notamment avec Engie donc".

200 vélos à hydrogène à produire pour le G7 : une double chance pour Pragma Industries et son PDG Pierre Forte.

Une rencontre avec les décideurs politiques ?

Et Pierre Forte de se prendre à rêver que fin août, pendant le sommet diplomatique "à un moment donné, si on pouvait avoir accès aux décideurs politiques au plus haut niveau, ce serait une chance inouïe ! Parce que l'hydrogène, pour éclore comme nouveau vecteur énergétique, a besoin de trois choses : des produits fonctionnels fiables (c'est le cas sur nos vélos), d'une attente du grand public, des usagers donc, mais aussi du soutien politique sinon il n'y a pas de transition écologique".

Les plus puissants chefs d'Etat de la planète seront réunis à Biarritz du 24 au 26 août prochains pour ce G7 placé sous le signe de la lutte contre les inégalités, notamment via la protection de la biodiversité et du climat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu