Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les riverains d'Altéo Gardanne s'opposent au "cocktail toxique" du stockage des boues rouges

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu
Gardanne, France

Depuis 2015, l'usine Altéo de Gardanne ne rejette plus de boues rouges en Méditerranée. Aujourd'hui, ces résidus solides sont stockés sur terre. Mais "c'est encore pire", s'insurgent les riverains. Selon eux, ce mode de stockage expose les habitants à des métaux lourds toxiques.

L'usine d'alumine Altéo de Gardanne (illustration)
L'usine d'alumine Altéo de Gardanne (illustration) © Maxppp -

Arsenic, plomb, mercure, chrome... Pour les opposants de l'usine Altéo de Gardanne (Bouches-du-Rhône), c'est le "cocktail toxique" auquel les habitants sont exposés tout au long de l'année.

Depuis deux ans, l'usine d'extraction de bauxite ne déverse plus ses résidus solides en mer, bien que les résidus liquides soient toujours rejetés en Méditerranée. Aujourd'hui, les boues rouges sont donc stockées à terre, dans des entrepôts.

"On a aggravé la situation"

Mais la pollution est toujours présente, s'inquiètent les riverains. Selon l'avocate Hélène Bras, "on a même aggravé la situation".

En effet, selon les habitants, qui se battent depuis de nombreuses années contre les boues rouges, ce stockage sur terre est bien plus dangereux, notamment à cause des poussières rejetées dans l'environnement. Des poussières qui seraient chargées de plomb, d'arsenic, mercure et autre métaux lourds toxiques.

Certains opposants ont donc décidé de déposer un recours contre le stockage terrestre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess