Climat – Environnement

Gare au moustique tigre

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche dimanche 22 juin 2014 à 7:00

Le moustique tigre peut être porteur de la dengue ou du chikungunya
Le moustique tigre peut être porteur de la dengue ou du chikungunya © JB Ferré / EID Méditerranée

Avec l'été qui arrive, c'est le retour des moustiques. Un en particulier est guetté plus particulièrement : le moustique tigre qui peut transmettre des maladies. Sa présence est connue en Drôme et en Ardèche.

Avec le beau temps, le fameux moustique est de retour. L'insecte est redoutable et redouté car il peut transmettre des maladies comme la dengue ou le chikungunya (s'il a piqué une personne malade auparavant). Et depuis quelques années, il a fait son apparition en Drôme et en Ardèche. Il est recencé aujourd'hui dans le Sud-Ardèche, dans le secteur des Vans et de Ruoms , et en deux points dans la Drôme : à Nyons et Portes-lès-Valence. Les agents de l'Entente Interdépartementale pour la Démoustication Rhône-Alpes (EID) ont donc repris le suivi qui se poursuivra jusqu'en octobre.

Moustique tigre SON1

Le but, sensibiliser les particuliers pour éviter les points d'eau stagnante (comme dans les coupelles de pots de fleurs, les bassins, les rétentions d'eau...)

Moustique tigre SON2

Un réseau de surveillance est mis en place avec des pièges pondoirs dans les villes où la présence du moustique tigre est connu. Pour l'instant, il n'a pas été répertorié au-delà. Mais le ministère de la Santé a mis en place sur internet la possibilité de signaler sa présence.

Plus d'informations sur le moustique tigre

Signaler le moustique tigre