Infos

PHOTOS - "GCO Non merci !" Près de 2000 manifestants et une centaine de tracteurs ont défilé à Strasbourg

Par Olivia Cohen, Dominique Bentz et Olivier Vogel, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu samedi 15 octobre 2016 à 11:22

"GCO Non merci !" 2.000 manifestants et 50 tracteurs manifestent à Strasbourg
"GCO Non merci !" 2.000 manifestants et 50 tracteurs manifestent à Strasbourg © Maxppp -

Près de 2000 manifestants opposés au Grand Contournement Ouest (GCO) escortés par une centaine de tracteurs on défilé samedi dans les rues de Strasbourg pour réclamer l'arrêt du projet autoroutier dont les travaux démarrent l'année prochaine.

"GCO non merci" : un bon millier d'opposants au Grand Contournement Ouest se sont donné rendez-vous en début d'après-midi devant le Conseil régional à Strasbourg, place Adrien Zeller dès 15 heures samedi. Ces anti-GCO sont escortés par une centaine de tracteurs. Des manifestants qui espèrent encore faire annuler le projet autoroutier, mais c'est une course contre la montre.

Les manifestants antiGCO escortés par une centaine de tracteurs à Strasbourg - Radio France
Les manifestants antiGCO escortés par une centaine de tracteurs à Strasbourg © Radio France - Olivier Vogel

Des tracteurs au centre de Strasbourg - Radio France
Des tracteurs au centre de Strasbourg © Radio France

La manifestation des opposants au GCO à Strasbourg. - Radio France
La manifestation des opposants au GCO à Strasbourg. © Radio France

Parmi les manifestants, des habitants et les maires des villages traversés par le GCO, des agriculteurs impactés par le passage de cet axe routier et une délégation de Notre-Dame des Landes près de Nantes.Une manifestation à l'appel d'une cinquantaine d'associations réunies dans le Collectif "GCO Non Merci".

Non au GCO....le GCO Non Merci! - Radio France
Non au GCO....le GCO Non Merci! © Radio France

"Restez chez vous, ça ne sert plus à rien de manifester" : c'est en substance le message de l'un des plus ardents défenseurs du GCO, Jean-Luc Heimburger, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin .

"On ne fera plus marche arrière, il y a trop de bouchons et de pollution à Strasbourg. Il fallait anticiper, on se mobilise toujours a posteriori !"

Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir : c'est au contraire le sentiment de Thibaut Diemer, un maraîcher de Kolbsheim à l'Ouest de Strasbourg qui sera impacté par le tracé du GCO : "Pendant plusieurs années, je ne vais pas pouvoir exploiter 30% de ma surface agricole." Thibaut Diemer est au volant de son tracteur cet après-midi avec les anti-GCO dans le centre-ville de Strasbourg.

Le GCO en chiffres

Entre 20 et 32 000 véhicules par jour emprunteront cette future deux fois deux voies payante. Elle devrait permettre de désengorger le centre de Strasbourg.Coût du chantier: 520 millions d'euros. Les premiers forages ont eu lieu il y a deux semaines.Mise en service prévue en 2020.

Partager sur :