Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Gel : dégâts limités pour les arboriculteurs de Drôme et d'Ardèche

lundi 15 avril 2019 à 19:43 Par Romain Sost, France Bleu et France Bleu Drôme Ardèche

Ce lundi 15 avril au petit matin, Des températures négatives jusqu'à 3,5°C en dessous de zéro ont donné quelques sueurs aux arboriculteurs de Drôme-Ardèche. Heureusement pour la majorité d'entre eux, les dégâts sont limités à quelques zones.

Joris Miachon, producteur d'abricots de Moras-en-Valloire touché par le gel du 15 avril
Joris Miachon, producteur d'abricots de Moras-en-Valloire touché par le gel du 15 avril © Radio France - Romain Sost

Moras-en-Valloire, France

Certains arboriculteurs ont dû passer toute la nuit dehors, au chevet de leurs arbres afin de les sauver du gel car cette nuit, les températures sont descendues jusqu'à -3,5°C par endroits.

Le nord de la Drôme et de l'Ardèche touché

Côté ardéchois, c'est dans la vallée du Doubs qu'il a fait particulièrement froid comme chez Aurélien Soubeyrand. Le producteur et ses 24 hectares de cerisiers a subi de nouvelles pertes. Il estime ce coup-ci avoir perdu 10% supplémentaires, ce qui ferait en tout avec les premiers épisodes de gel entre 60 et 80 tonnes de pertes sur les 150 à 200 qu'il peut produire.

Côté drômois, certains arboriculteurs ont été touché par la dernière vague de froid, mais cela reste sporadique et dépend de l'emplacement des parcelles. Joris Miachon qui travaille à Moras-en-Valloire estime avoir perdu la moitié de sa production d'abricots, soit 90 tonnes. Heureusement pour lui, ses pommiers et ses poiriers semblent avoir bien résisté.

Les restes d'un feu de paille qui a servi pour limiter le gel - Radio France
Les restes d'un feu de paille qui a servi pour limiter le gel © Radio France - Romain Sost

Une production départementale peu impactée

Selon le responsable des fruits de la FDSEA pour la Drôme Régis Aubenas, ce sont des phénomènes très localisés "On estime les pertes à 5% de la production totale" qui est de 100 000 tonnes d'abricots. Cela n'occulte pas le fait que certains producteurs dans le sud de la Drôme ont tout perdu "Dans les Baronnies, certains producteurs d'abricots ont tout perdu, pour la troisième année consécutive. Et ils ne peuvent même pas se rattraper avec une autre production". Se diversifier pour s'en sortir ? Est-ce que cela sera possible pour ces producteurs ? 

En tout cas, une réflexion doit être menée avec l'État dès le mois de mai pour aider ces producteurs. Pour ce qui est du vignoble, quelques parcelles ont bien été touchées notamment en Saint-Joseph, mais les dégâts sont limités.