Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Germinal Peiro fiché illégalement par Monsanto à propos du glyphosate

-
Par , France Bleu Périgord

Monsanto est accusé d'avoir fiché des centaines de personnalités en fonction de leur opinion sur le glyphosate. Les données du président du conseil départemental de la Dordogne figurent dans ces fichiers.

Germinal Peiro dans le studio de France Bleu Périgord
Germinal Peiro dans le studio de France Bleu Périgord © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

Les journalistes de l'Oeil du 20 heures sur France 2 et du journal Le Monde révèlent ce jeudi 9 mai que Monsanto a fiché des centaines de personnalités en fonction de leur opinion sur le glyphosate. Les journalistes ont obtenu des documents confidentiels. 

Les données personnelles enregistrées illégalement

Parmi ces personnalités, des journalistes, des scientifiques mais aussi des personnalités politiques classées par catégories entre personnalités "à surveiller" et celles "qui sont de potentiels alliés à recruter"

Un deuxième document qui date de 2016 répertorie les adresses privées et les téléphones sur liste rouge de 200 personnalités. Le nom de Germinal Peiro ainsi que ses coordonnées apparaît dans ces documents, dans le côté des détracteurs. 

Germinal Peiro a été contacté il y a quelques jours par une journaliste de France 2 pour l'informer qu'il apparaissait dans ce ficher. Le président du conseil départemental estime sur France Bleu Périgord que ce fichage "est une affaire très grave" et montre "jusqu'où les géants de l'agrochimie ne reculent devant rien".

Dépôt de plainte envisagée 

Le président du conseil départemental de Dordogne a été député et rapporteur du projet de loi sur l'Agroécologie. Il a pris position à de nombreuses reprises contre les pesticides et contre l'utilisation du glyphosate. 

Germinal Peiro envisage de porter plainte car ce fichage est illégal, l'auteur est passible d'une peine de 5 ans d'emprisonnement et jusqu'à 300.000 euros d'amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu