Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Neuf millions d'euros pour protéger le Lido de Frontignan

-
Par , France Bleu Hérault

Dernière étape avant le début des travaux : l'enquête publique sur le chantier du Lido de Frontignan a démarré. Les travaux concernent la partie urbanisée du littoral, pour le protéger de l'érosion et de la submersion.

En 2014/2015, la phase 1 des travaux a permis de protéger le littoral côté Aresquiers
En 2014/2015, la phase 1 des travaux a permis de protéger le littoral côté Aresquiers © Radio France - Marie Ciavatti

Frontignan, France

Il y a 5 ans, d'importants travaux avaient permis de sauvegarder le secteur sauvage des Aresquiers. À présent, c'est la partie urbanisée de Frontignan-Plage qu'il convient de remodeler pour limiter les effets de l'érosion. Ce vaste chantier doit durer un an et demi et concerne pas moins de 6 kilomètres de côte. Il est soumis à enquête publique depuis le 20 mai et pour un mois. 

Des bidons comme barrage

Ce n'est pas d'aujourd'hui que les riverains cherchent à s'en protéger. Dans les années 60 déjà, ils entamaient des travaux de protection. Dispositifs de fortune au départ, quand ils utilisaient des bidons de la Mobil à des fins de barrage, qui se sont peu à peu consolidés. Depuis une centaine d'épis rocheux ont été aménagés le long du rivage. 

200.000 mètres cube de sable venu de l'Espiguette

Malgré tout, l'érosion gagne du terrain. Elle attaque les petits fonds et le plateau rocheux auparavant protégé par le gisement sableux. Pour stopper le phénomène, il va falloir réensabler: À l'automne une drague ira chercher du sable au large de l'Espiguette, 200.000 mètres cube qui seront déversés sur les plages de Frontignan. L'opération doit durer 3 à 4 mois. 

Yvon Iziquel explique les attaques de l'érosion sur la plage. Il est chef du service espaces naturels à l'Agglomération.

Le chantier à Frontignan Plage porte sur 6 kilomètres de côte - Radio France
Le chantier à Frontignan Plage porte sur 6 kilomètres de côte © Radio France - Marie Ciavatti

L'autre objectif est de protéger la côte du risque de submersion marine, tout en respectant les contraintes imposées par l'Etat. "En cas de tempête, il y a un véritable danger confirme Gérard Arnal, adjoint à la plaisance. Les scientifiques le disent, avec la montée du niveau de la mer, le littoral se réduit d'année en année. Il faut réaliser tous les ouvrages possibles pour protéger la population." 

Une dune au pied des maisons

L'option choisie est de réhausser le cordon dunaire situé en haut de plage, devant les maisons, à 2.70 mètres de haut et sur plus de 5 kilomètres de côte. Cette partie là du chantier va durer jusqu'en 2021. 

Cette solution ne fait pas l'unanimité. Marc Boussières vit là depuis plus de 35 ans et préside l'association des riverains. Il aurait préféré d'autres pistes moins coûteuses et moins fastidieuses, comme "ces brises houle immergés au large entre Sète et Frontignan".  

Le scénario retenu pour Frontignan Plage va coûter 8.7 millions d'euros.

Bilan positif pour la phase 1 du chantier 

5 ans après la phase 1 du chantier aux Aresquiers, les travaux semblent avoir porté leurs fruits, en partie du moins. Les 3 épis supplémentaires ont effectivement ralenti l'érosion, la digue de galets de 3.5 mètres de haut a tenu en grande partie. Il a fallu en revanche intervenir sur la plage de galets qui s'était en partie déplacée. 

Plus de 60 ans d'aménagements pour se protéger de la houle

Deux menaces pour le Lido: l'érosion et la submersion

Marc Boussières, devant sa maison à Frontignan Plage - Radio France
Marc Boussières, devant sa maison à Frontignan Plage © Radio France - Marie Ciavatti
Choix de la station

France Bleu