Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Gironde : la campagne de Cécile Duflot passe par une distillerie accusée de pollution

-
Par France Bleu Gironde

Suite à une enquête publique, la distillerie Douence de Saint-Genès de Lombaud, dans l'Entre-deux-mers, a fait l'objet cet été d'un avis défavorable du commissaire enquêteur pour une autorisation d'exploitation. Cécile Duflot, candidate à la primaire des écologistes, se rend sur place ce mercredi.

La distillerie de Saint Genès de Lombaud
La distillerie de Saint Genès de Lombaud - document riverains

Saint-Gènes-de-Lombaud, France

La distillerie Douence, où va se rendre ce mercredi Cécile Duflot en pleine campagne pour la primaire des écologistes, traite chaque année les marc de raisins et lies de vins de 10 000 viticulteurs de Gironde et des départements voisins. Ces déchets ultimes sont transformés en alcool ou produits industriels. Mais les plaintes des riverains s'accumulent... odeurs, atteintes à l'environnement, risques pour la santé.

Enquête publique

Suite à une enquête publique, le commissaire enquêteur a émis cet été un avis défavorable pour l'autorisation d'exploitation soulignant les insuffisantes en terme de protection de l'environnement. Ce sera au préfet de trancher. Quant à Bernard Douence, le fils du fondateur de la distillerie, il est prêt à faire visiter l'usine à Cécile Duflot. L'exploitant affirme respecter la réglementation et explique qu'il a investi 5 millions d'euros ces dernières années pour moderniser l'entreprise.

L'emploi

Pour Bernard Douence, les écologistes veulent fermer la distillerie qui emploie 40 personnes. Les associations rétorquent au contraire qu'elles veulent améliorer le quotidien des riverains et des salariés.