Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Gironde : une route 100% recyclée sur l'A 10, une première mondiale

mardi 9 octobre 2018 à 18:04 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde et France Bleu

C'est une première au monde : un kilomètre d'autoroute refait entièrement à partir de l'ancienne chaussée recyclée. Eurovia, filiale de Vinci, mène cette expérimentation sur une portion de l'Autoroute A 10, du côté de Saint Christoly de Blaye, avec l'espoir à terme de généraliser le procédé.

Pendant le chantier sur l'Autoroute A 10
Pendant le chantier sur l'Autoroute A 10 - Eurovia

Saint-Christoly-de-Blaye, France

C'est un test grandeur nature pour Eurovia, la société de BTP, filiale de Vinci : elle vient d'ouvrir sa première route 100% recyclée; entendez par là une route entièrement refaite avec l'ancien revêtement. C'est une première mondiale, et ça se passe en Gironde. L'expérimentation est menée sur un kilomètre, sur une voie de l'Autoroute A 10, à hauteur de Saint Christoly de Blaye, en Haute-Gironde.

Pour simplifier, les agrégats sur cette partie de l'autoroute ont été rabotés, puis ont servi à fabriquer un nouvel enrobage routier, dans une usine mobile située juste à côté du chantier. C'est  une première car jusque là, les chantiers de réfection s'effectuaient avec 50%, voire 70% maximum d'enrobé recyclé. 

Le revêtement a été entièrement fabriqué avec le revêtement précédent  - Aucun(e)
Le revêtement a été entièrement fabriqué avec le revêtement précédent - Eurovia

Selon ses concepteurs, cette technique réduit de 20% la consommation énergétique, et de 50% l'émission de gaz à effet de serre.  "Il n'y a pas de surcoût, et il y a énormément de bénéfices environnementaux, précise Clara Lorinquer, la directrice de l'environnement à Eurovia.  Avec la présence de cette usine mobile, c'est aussi moins de nuisances, car cela diminue les allers-retours de camion; plus besoin d'aller extraire les granulats dans des carrières souvent éloignées". 

"Pas plus cher, et plus écolo" Clara Lorinquer, directrice environnement et qualité d'Eurovia

Le procédé a été  mis au point par Eurovia dans son centre de recherche de Mérignac, et coûté 5 millions d'euros. L'ADEME (l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) a versé une aide de 1,4 millions d'euros, dans le cadre d'un appel à projets baptisé "routes du futur".

A chaque société de BTP, ses recherches pour un revêtement plus écologique 

En fait, toutes les sociétés de BTP tentent de mettre au point des revêtements plus écolos,  et une autre expérience est menée en Gironde.   Sur la route départementale 670, entre Saint-Vincent de Pertignas et Saint-Jean de Blaignac, la société Eiffage a refait la chaussée sur 2 kilomètres avec un mélange de bitume recyclé et de résidus de déchets de l'industrie papetière. 

"Nous , c'est une toute autre technique, précise Jean-Pierre Paséri, le directeur général d'Eurovia France. Nous sommes les leaders en matière de production de granulats recyclés à l'usage des chantiers du BTP, et de façon naturelle, nous nous sommes orientés vers cette solution"

L'usine mobile de fabrication d'enrobé, située juste à côté du chantier  - Aucun(e)
L'usine mobile de fabrication d'enrobé, située juste à côté du chantier - Eurovia

Pour Lionel Poitevin, le directeur régional de l'ADEME Nouvelle-Aquitaine, ce sont en tout cas des solutions d'avenir. "Ce sont par définition des activités assez polluantes, et qu'on puisse réduire ces nuisances, c'est évidemment une bonne chose. Si l'on démontre que c'est bon pour à la fois pour l'économie et pour la planète, on ira naturellement dans ce sens-là."   

Chaque société de BTP met au point son revêtement plus écologique

Des tests de résistance vont être menés sur l'Autoroute A 10 pendant deux ans avant de voir si le procédé donne satisfaction. Une autoroute qui est l'un des axes majeurs en Europe, avec 30.000 véhicules par jour, et des pointes à 100.000 véhicules par jour en période estivale. "Pour nous, cela ouvre un champ des possibles important, souligne Christophe Hug, le directeur général adjoint de Vinci Autoroutes, et cela va nous permettre de réduire l'empreinte écologique de nos projets". 

Sur l'usine mobile de fabrication d'enrobés  - Aucun(e)
Sur l'usine mobile de fabrication d'enrobés - Eurovia