Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Glyphosate : des marches organisées partout dans le monde contre Monsanto- Bayer ce samedi 18 mai

-
Par , France Bleu

Les militants anti-glyphosates appellent les citoyens à manifester ce samedi 18 mai contre le géant des pesticides et des OGM Monsanto-Bayer, attaqué en justice par des milliers de personnes et pointé du doigt pour avoir fiché illégalement des centaines de personnes.

Logo du groupe américain Monsanto, en septembre 2016, à Saint-Louis aux Etats-Unis
Logo du groupe américain Monsanto, en septembre 2016, à Saint-Louis aux Etats-Unis © AFP - Daniel Dreifuss / DPA / dpa Picture-Alliance

Les citoyens du monde entier sont invités à manifester contre le groupe américano- allemand Monsanto-Bayer ce samedi. Organisés tous les ans depuis 2013, ces rassemblements se déroulent, cette année, dans un contexte délicat pour le géant de l'agrochimie, confronté à une avalanche de procédures et accusé d'avoir illégalement fiché des centaines de personnes en fonction de leur position sur les pesticides.

13.400 procédures en cours aux Etats-Unis 

Racheté l'an dernier pour 63 milliards de dollars par l'allemand Bayer, Monsanto, spécialiste américain des désherbants et semences qui commercialise notamment le Round-up, désherbant au glyphosate, a été condamné lundi par un jury californien à verser la somme record de deux milliards de dollars à un couple de septuagénaires atteints d'un cancer. Un nouveau revers judiciaire pour l'entreprise déjà condamnée, dans des cas comparables, à payer près de 290 millions de dollars en août (somme révisée à 78,5 millions par un autre juge), puis plus de 80 millions de dollars en mars.

Bayer, qui conteste sur le fond la dangerosité du glyphosate, classé "cancérigène probable" depuis 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer, une agence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait appel. Mais 13.400 procédures similaires ont déjà été engagées aux Etats-Unis. Des procès qui pourraient coûter 5 à 10 milliards de dollars au groupe.

Plusieurs plaintes déposées pour des soupçons de fichage

Plusieurs personnalités politiques, médiatiques, scientifiques ou encore syndicales ont également annoncé leur intention de porter plainte cette semaine après la révélation par France 2 et le journal Le Monde de l'existence de fichiers illégaux classant des centaines de personnalités en fonction de leur position sur les pesticides et OGM. Le parquet de Paris a ouvert une enquête.

Ce samedi, des rassemblements sont prévus dans une trentaine de villes dont Marseille, Bordeaux, Montpellier, Toulouse, Le Havre ou encore Peyrehorade dans les Landes. À Paris, la manifestation partira à 14 heures de la place de la République pour rejoindre la place de Stalingrad. Retrouvez la liste des événements près de chez vous ici.