Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Gonesse : l'opposition à EuropaCity ne faiblit pas

-
Par , France Bleu Paris

Environ un millier de militants ont participé aux "24 heures du Triangle" à Gonesse (Val-d'Oise) pour dire leur opposition au projet EuropaCity.

Troisième édition des "24 heures du Triangle" à Gonesse
Troisième édition des "24 heures du Triangle" à Gonesse © Radio France - Boris Loumagne

Gonesse, France

Un millier de personnes se sont réunies ce week-end pendant les "24 heures du Triangle" de Gonesse dans le Val-d'Oise, près de l'aéroport de Roissy. Des concerts, des débats, des animations pour dire "non" à EuropaCity, ce complexe géant de commerces et de centre de loisirs qui doit voir le jour en 2027. Depuis 8 ans, les militants s'opposent à un projet - piste de ski couverte, piscine géante, boutiques de luxe - qu'ils jugent "absurde". 

Un projet "incompréhensible"  

"Toutes ces terres agricoles ne doivent pas disparaître" s'insurge Bernard Loup - Radio France
"Toutes ces terres agricoles ne doivent pas disparaître" s'insurge Bernard Loup © Radio France - Boris Loumagne

Bernard Loup est le président du "Collectif pour le Triangle de Gonesse" qui organisait ces deux jours de fête. Selon lui, EuropaCity est un projet d'un autre temps : "Certains consommateurs n'ont plus envie de faire leurs achats dans ces grands centres commerciaux. Ils préfèrent les commerces de proximité. De plus, ici à Gonesse, il y a juste quelques centaines de mètres qui séparent le centre commercial O'Parinor de l'endroit où ils veulent construire EuropaCity. Chez les gens, il y a donc une incompréhension de ce projet. On va remplacer des terres agricoles par un centre commercial, c'est absurde !"

Des terres fertiles

Les sols du Triangle de Gonesse sont "particulièrement fertiles" selon Pierre De Filippi - Radio France
Les sols du Triangle de Gonesse sont "particulièrement fertiles" selon Pierre De Filippi © Radio France - Boris Loumagne

En effet, EuropaCity doit s'implanter sur des terres agricoles : 300 hectares sur les 700 actuellement exploités. Une aberration selon Pierre De Filippi, ingénieur agronome et militant auprès de l'association Karma, pour qui ces terres sont particulièrement fertiles : "Ces sols ont une grande capacité à stocker de l'eau parce qu'ils sont très profonds, jusqu'à 6 mètres et parce qu'on y trouve du limon argileux qui lui aussi préserve l'eau de pluie. Et puis cette terre est d'origine sédimentaire. Il y a donc naturellement beaucoup de minéraux et de micro-nutriments qui rendent cette terre très fertile. Le potentiel de rendement agricole est donc très bon." L'association Karma aimerait exploiter ces terres, notamment pour fournir des fruits et légumes biologiques aux cantines scolaires d’Île-de-France. 

Choix de la station

France Bleu